Pour lutter contre la désinformation, Le Monde déploie Décodex

Sur le web

Par Jules le

Avec Décodex, Le Monde offre aux internautes un outil simple pour connaître la fiabilité des sites d’information.

Décodex-1

Rappelez-vous, peu de temps après l’élection de Donald Trump le 8 novembre dernier, Facebook devenait la cible d’accusations concernant son influence sur la course à la Maison-Blanche. Beaucoup reprochaient au réseau social de Mark Zuckerberg d’avoir limité le partage de contenu pro-Trump, tout en augmentant la diffusion de fausses informations. Ces dernières auraient largement contribué à la victoire du candidat républicain.

Malheureusement, cette prolifération de fausses informations lors de la campagne présidentielle américaine est loin d’être un phénomène isolé. Entre l’essor des réseaux sociaux, devenus des vecteurs médiatiques à part entière, et la croissance constante du flux d’information sur le web, chaque événement majeur (élection, attentats, catastrophe industrielle, coup d’État, etc.) s’accompagne de lots de fake news, de rumeurs non vérifiées et autres théories du complot.

Décodex, un outil pour y voir clair

Afin d’aider les internautes, notamment les plus jeunes, facilement influençables, à s’y retrouver dans cet océan informatif qu’est Internet, Le Monde et son équipe de “Décodeurs” ont lancé mardi dernier Décodex. Ce logiciel répertorie près de 600 sites français, anglais, américains et allemands, selon 5 niveaux de fiabilités, représenté par autant de couleurs.

Décodex-2

Ainsi, les sites jugés “très fiables”, à l’instar du Monde, Figaro ou de Libération, sont représentés en vert.

Décodex-4

A contrario, les sites relayant de fausses informations ou étant étiquetés comme complotistes ou trompeurs se voient affublés de la couleur rouge.

Décodex-3

Les sites peu fiables, qui partagent des informations sans les vérifier ou ne citent pas leurs sources, et les sites dits “putaclic” sont labellisés en orange. La couleur bleue est attribuée aux sites parodiques tels que Le Gorafi ou NordPresse. Pour finir, les sites “dont il est impossible de vérifier une information”, qui s’appuient à la fois sur des sources sûres et d’autres qui ne le sont pas, Wikipédia par exemple, récupèrent la couleur grise.

Trois versions pour un seul objectif

Décodex se présente sous trois formes. Comme moteur de recherche pour commencer, disponible depuis le site du Monde. Il vous suffit d’y copier/coller l’URL d’un site pour en connaître la fiabilité. Décodex existe aussi comme extension pour les navigateurs Firefox et Chrome. Si vous naviguez sur un site faisant partie de la base de données de Décodex, l’extension fera apparaître une notification pour indiquer la couleur qui lui a été attribuée.

Enfin, Décodex propose un bot pour Messenger (le service de messagerie de Facebook) qui répondra à vos questions et vous donnera moult conseils quant à la façon de vérifier une information.

Source: Source

60 réponses à “Pour lutter contre la désinformation, Le Monde déploie Décodex”

      • ???

        C’est quoi le rapport avec la choucroute ? Si je dis « j’ai vu M. X voler une télé », tu vas me répondre « …ben oui, et M. Y, il n’a jamais volé de vélo ! » ?

          • tsss, te fais pas plus con que tu n’es, tu le sais très bien.
            toujours sur la forme, mais pas sur le fond, hein ?
            faut dire, que niveau mafieux, tu t’y connais…

          • Je vais essayer d’utiliser des mots simples pour que tu comprennes : si je dis « untel a menti » et que tu réponds « j’ai aussi vu un autre mentir », est-ce que ça veut dire que le premier n’a pas menti ?

          • je vais également me mettre a ton niveau, tu compares “le monde” a des mafieux, et c’est plutôt gonflé quand on sait ce que tu défends !
            que tu sois en guerre contre les médias, les grosses fortunes, l’establishment, pourquoi pas, je serais même plutôt d’accord, mais qu’en contrepartie tu soutiennes les Trump, Poutine et consorts…faut pas déconner

          • Donc on est d’accord, ça n’a rien à voir, tu cherches juste à m’attaquer sur mes opinions, pas sur ce que je dis. D’ailleurs, je ne sais pas pourquoi je continue à répondre à un troll patent. Il me semble que c’est à toi que j’avais déjà écrit que je ne soutient absolument pas Trump (je suis même pas US, je m’en bats les stèques de leurs histoires). Mais bon, comme un idiot, je continue à feed.

          • dis donc, c’est toi qui étale tes idées sur la place publique, alors t’étonnes pas qu’on puisse être contre certaines d’entre elles !
            tu m’as jamais vu soutenir un quelconque parti, donc le troll ici, c’est toi !

          • oh que si petit bouseux, tu as encore le sperme de l’autre plein la bouche a force de sucer, petite catin

          • le rapport c’est que tu es une petite merde qui se cache derrière don écran mais qui doit bien fermer sa gueule puante en public.

          • J’appelle ça plutôt une comparaison fallacieuse.
            Et plutôt que de le reconnaitre, vous tentez de justifier votre idiotie par une remarque encore plus idiote, puis vous procédez à une attaque ad personam contre la personne qui vous le fait remarquer.

            Bref, vous êtes un troll.

          • t’as pas tout l’historique alors…
            mais effectivement, ça fait un peu “règlement de compte”…pas terrible.

    • Ça ne te dit pas que tel ou tel site est un “bon” site.

      Juste que machin vérifie ses infos avant de publier, truc il dit que des conneries mais c’est pour amuser la galerie, et bidule il dit de la merde parce que c’est un site qui cherche à manipuler l’information et/ou l’opinion publique.

      • Oui, j’ai bien compris, et ça fait bien longtemps que les médias ne vérifient plus rien. Le monde comme tous les autres pompe allègrement les dépèches de l’AFP sans aucun esprit critique voire désinforme sans scrupule. Alors pour la leçon de morale ils peuvent repasser.

        De toute façon, tout l’écosystème médiatique n’est qu’une vaste guerre d’information entre puissants, et chacun essaye de gagner l’opinion publique (ça a été flagrant aux USA).

        • Fais un tour chez les decodeurs, (ceux sont eux justement qui ont fait cette outil). Ils se font constamment taper dessus par un grand nombre de leurs confrères (notamment BFMTV), car justement, ils font du fact checking, ils vérifient leurs sources, il déloge les fakes news de tout bord politique.

          • Intéressant. N’empêche, faire confiance à un média pour dire quels médias sont fiables est complètement absurde. Seuls les faits m’intéressent, et ce au cas par cas. Je n’ai pas besoin que des gens me disent : « ce site est fiable, ce site n’est pas fiable. »

          • Faire confiance est un grand mot, il est jamais bon de ne faire confiance qu’à un seul média, mais quand je vois des sites “d’information” comme ER ou Breitbart qui prennent de plus en plus d’ampleur, je me dis que l’outil ne peux clairement pas faire de mal.

          • N’empêche qu’au milieu de grosses merdes, sur E&R ou Breitbart, tu trouves de vraies infos, vérifiées, qui sont soigneusement occultées par d’autres journaux parce qu’elles vont contre leurs intérêts.

          • Soyons honnêtes, j’ai souvent fait un tour sur E&R, et tu n’as absolument aucune infos concrètes, tu peux résumer ces sites la à twitter, aucune source, de la manipulation d’information plus qu’éhonté.

            La plupart du temps quand tu suis les sources, tu ne trouves absolument rien…

          • Pas “absolument aucune”. En ce moment par exemple, ils parlent d’une bande d’“antifascistes” qui ont saccagé une université et agressé des gens venus écouter une conférence. L’info est vraie. En l’occurence on peut trouver ça sur d’autres sites “officiels”, mais pas toujours.

          • D’après ce que je vois, l’info c’est passer hier, étant je pense un faits divers, il y auras certainement une couverture plus médiatique (au niveau de la presse écrite) dans la journée voir demain.

            Au final, chacun voit midi à sa porte… Des faits vont être plus ou moins mis en avant, que ce soit pour une idéologie de droite/gauche.

            Mon avis personnel c’est que promouvoir la liberté d’expression pour faire passer certaines idées sectaires et honteuses, c’est juste du foutage de gueule x)

    • Ca serait la meilleure de l’année ça xD. le JDG toujours favorable à tous les courants “progressistes”, “démocrates”, pro-gouvernement..oops ma langue a fourché ^^’.

  1. C’est une idée intéressante mais ils n’ont que les gros sites en base de données, tous les petits sites souvent cités dans des débats conspirationnistes (chemtrails et autres) ne sont pas renseignés.

    • C’est en cours, l’outil est ouvert à tous, tu peux rajouter des sites pour les mettres en attente de validation, le code est disponible sur github, et tu as un fichier JSON permettant de voir toutes les informations.

    • On pourrait se dire de prime abord que c’est une bonne initiative..mais ! Il y a un MAIS massif..ça n’est qu’une police de la pensée. Dire que Panamza diffuse des articles faux est mensonger. C’est du pur factuel sourcé..Le conspirationnisme serait donc factuel et sourcé ? Mais alors..être conspirationniste ne serait qu’un courant de pensée houspillé par la masse pour éviter d’avoir à remettre en question des vérités admises s’avérant fausses mais plaisantes ?..Could it be ?
      Mettre dans le même sac les personnes vouant un culte à Cthulu ou pensant que la reine d’angleterre est une vilaine reptilienne avec des personnes avançant des faits vérifiés et déclassifiés (Construction européenne créée et soutenue par un agent infiltré américain du nom de..Jean Monnet).

      Censurer ou interdire la parole d’un autre est le chemin de la dictature et du fascisme les amis.

      • En effet, il y a sans aucun doute des nuances à établir dans ce genre de sites.

        Mais ici la parole n’est ni censurée, ni interdite.

        La section “Les Décodeurs” du Monde a toujours eu comme but de vérifier les informations qui sont divulguées sur internet. La présente initiative sert à systématiser en partie cette vérification. Ce qui ne veut pas dire qu’on doit s’arrêter là : c’est plutôt une invitation, pour ceux qui ne le font pas, de croiser les informations trouvées sur internet.

        • Parce-que tu crois que les décodeurs du monde vérifient les sources émanant de leurs propre pôle de propagande? Vous ne voyez pas que ce genre d’outil cherche simplement à légitimer les sources officielles? Si il y’a bien un combat à mener contre la désinformation il doit d’abord et avant tout se faire au Monde et envers tous les autres chiens de garde.

          • Que les journaux aient un biais politique, c’est un fait, et il n’a jamais été question pour les journalistes (à l’exception de certains organes de presse comme l’AFP ou Reuters, dont c’est le fonds de commerce) d’être objectifs dans leurs articles. Chaque journal a une ligne éditoriale qui oriente l’information traitée dans une direction ou dans une autre, et il en a toujours été ainsi.
            Au reste, Le Monde comme les autres “chiens de garde” n’a pas manqué d’être très critique à l’égard du gouvernement, quel qu’il fût. Et même, dans un contexte où ce sont des groupes commerciaux qui détiennent les parts de leur papier, les journalistes sont invités à faire du chiffre et du clic (on n’en est pas au niveau du Journal du Buzz) et, pour ce faire, écrire ce que les lecteurs de tous bords veulent lire.

            Au reste, les Décodeurs sont ouverts aux propositions des lecteurs pour modifier leur base de données, donc libre à toi d’y participer.

            Enfin, pourrais-tu développer ce que tu avances ? Parce que “les médias traditionnels sont les chiens de garde du système/gouvernement/etc.”, on le répète sans vraiment apporter de preuve.
            Quand le gouvernement pousse la création de la chaîne d’info en continu de France Télévision pour qu’elle soit opérationnelle et puisse servir de chaîne de propagande gouvernementale, on peut en effet y trouver un problème. Quand Bolloré supprime tout ce qu’il y a de plus ou moins politique de Canal + et fait la part belle à Hanouna et ses amis crétins, histoire de faire de cette chaîne une chaîne de divertissement, et quand on sait que ledit Bolloré est un proche de Sarkozy, et que ce grand ménage a eu lieu à temps pour le début de la campagne à droite, on peut sourciller.
            Quand Kellyane Connway, la conseillère de Trump, parle de “faits alternatifs” et invente un massacre terroriste qui n’a pas eu lieu pour légitimer une action politique, accusant au passage les médias de l’avoir caché, j’y vois aussi un petit problème de distorsion de l’information. (elle a admis “s’être trompée” et avoir fait “un lapsus”. Il faudrait qu’elle revoie la définition du “lapsus”)

            Mais quand un blog du Monde, habitué à la vérification d’information en collaboration avec les internautes, lance un outil de vérification des sites d’information, outil qui peut être modifié à l’initiative des internautes, j’ai du mal à voir un réel problème. Donc c’est une vraie question, pas une provocation: quel mal y a-t-il à ce que cet outil, qui invite par ailleurs à plus de vigilance, soit mis en place?

  2. Et le kéké complotiste de base va s’empresser de dire que ce site est détenu par le grand establishment. Ah, je suis même en retard c’est deja fait bien avant ce post.

      • Et donc ? Ce n’est pas parce-qu’un journal appartient à une gros investisseur, qu’il a forcement un droit de regard sur les articles en interne.

        D’ailleurs sur la liste, uniquement la partie “haute” comprennent de gros financement, les autres sont moindres, ce qui montre une certaines pluralité de l’information qui est tout même un bon signe (même si celle-ci tant à diminuer de plus en plus).

        D’ailleurs, je ne vois pas non plus mediapart dans la liste.

        • Bien sûr, quand un millionaire possède des journaux, qui sont presque toujours déficitaires, c’est pour le plaisir de perdre de l’argent. Rien à voir avec un relai d’influence.

          • Même avec des gros journaux, tu peux voir une pluralité d’informations, tu vas me dire que les informations qui sont sur Valeurs actuelles/Le monde/libération vont dans le même sens ? Les trois appartiennent à de grosses fortunes, et pourtant, ont un avis très différents sur chaque sujet de société.

            De plus, comme dit dans mon commentaires, je vois pas non plus médiapart, qui est a ma connaissance, indépendant.

            Et on peut pas dire que ce soit un “petit journal”.

          • En fait, je dis « ils désinforment », et toi tu me dis « il y a une pluralité d’informations », mais les deux ne sont pas incompatibles, au contraire. Encore une fois la situation aux USA le montre bien.

          • Une information brut est toujours sujet à être interpréter/accentuer/minimiser.

            Un cas facile actuellement avec l’affaire Fillon, tout les journaux parlent de cette information, et Le Figaro ne fait pas exception, il n’y a pas de désinformation dessus, au pire des cas, les articles ne seront pas mis à la Une du journal.

          • Je ne compte même plus les fois où les titres des articles sont modifiés ou parfois dans certains cas carrément supprimés sans explication. L’information présente plusieurs facettes, la pluralité est essentielle. Chacun a le droit à son opinion, par contre désinformer ça c’est autre chose. La désinformation est une arme de propagande et méfiez vous les médias mainstream en usent. Souvenez vous que les principaux attentats d’il y a quelques années on nous annonçait en premier jet qu’il s’agissait de Néo-nazis, ou bien de caucasien d’extrême droite, etc..Ils se rachètent une conduite en modifiant discrètement par la suite comme on met la poussière sous le tapis..

          • Ah oui, bon exemple. Sinon, vu sur BFMTV, il y avait les chiffres de profanations de cimetières pour les juifs/musulmans/chrétiens, et dans la matinée, “chrétiens” a été renommé en “municipaux”. Taper “cimetières chrétiens municipaux” sur google pour les photos.

          • Tout pour attiser la colère et la division entre les gens. Typique de BFM WC, monter les uns contre les autres en les classant en communautés. P*tain mais on est tous des êtres humains, pourquoi nous ranger dans des communautés ? Voilà le problème. Ca ils sont fort pour semer la division..favoriser des populations, défavoriser une autre pour provoquer une réaction (logique)..Eux se frottent les mains.

  3. Haha, lemonde a pas encore étudié le site Journaldugeek 😀
    “Notre avis :
    Nous n’avons pas encore étudié ce site. Pour en savoir plus, cherchez d’autres sources et remontez à l’origine de l’information.”

    Alors que clubic a sa petite bande verte… si c’est pas du n’importe quoi? XD Clubic à part la pub, ils savent plus rien faire x)

    • Je verrais bien un truc comme ça :
      “Notre avis :
      Ce site propage des informations à caractère orienté (ligne pro-gouvernementale, anti-Trump, pro-LGBT, anti-avortement), contient des fautes d’orthographe dans beaucoup d’articles. Soyez vigilant et veillez à vous protéger d’un Bescherelle et d’un exemplaire de Comprendre l’Empire pendant votre navigation.”
      XD

  4. Et surtout on n’informe pas sur la manière de vérifier si une information est fiable.

    Ben non, crois-moi, je sais, et je suis fiable.

    Putain je vis dans un monde gerbant entre les idiots qui relaient sans savoir sont abreuvés par les illuminés qui savent surtout manipuler les masses.

  5. Parce-que vous croyiez que les décodeurs du monde vérifient les sources émanant de leurs propre pôle de propagande? Vous ne voyez pas que ce genre d’outil cherche simplement à légitimer les sources officielles? Si il y’a bien un combat à mener contre la désinformation il doit d’abord et avant tout se faire au Monde et envers tous les autres chiens de garde. Leur trahison à l’égard du devoir journalistique concernant la divulgation d’une l’information objective et impartiale est à l’origine de certains sites fanatiques complotistes. Ce qui ne veut pas dire que tous les articles de la presses officielles sont faux, ni ceux des presses alternatives.

    • Tres mauvaise initiative du Monde. Juste un outil au service de l’oligarchie qui commence a paniquer méchamment devant la fuite des lecteurs vers d’autres moyens d’avoir une vraie information… Ils sont finis, mais ils ne le savent pas encore

  6. Ce n’est pas au Monde de nous expliquer qui il faut croire ou pas. Ils ont toujours été le relais de la pensée unique. C’est à nous d’apprendre à faire le tri, de croiser les infos avec des sites contradictoires. Si on part dans leur système, c’est la porte ouverte à la censure et à la dictature. Rappelez vous du traitement de l’information avant internet.

  7. Donc, quand c’est ‘vert’ ce sont des collabos du système néo-cons ?
    C’est tellement plus simple maintenant !!!
    J’aime quand les ‘merdias’ font le travail pour le peuple

    • Une bonne partie du peuple ne fait pas son travail, il ne faut donc pas s’étonner de ce que l’on voit. 🙁

  8. Opération de propagande journalistique car certains aspects de ce ” decodex ” ne semblent pas tout à fait clairs… si on peut s’exprimer de la sorte.

  9. les armes de destruction massive de saddam, le monde y décodexait quoi à l’époque.
    quand sarkozy a détruit la libye pour la livrer aux mains des terroristes.
    pareil en syrie.
    coup d’état néonazi en ukraine. le monde et tous les autres sites fiables libé figaro applaudissent.
    bête à manger du foin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *