Ridley Scott anticipe le futur succès d’Alien Covenant et a déjà écrit le scénario de la suite

Cinéma

Par Pierre le

Alien Covenant, suite de Prometheus et préquelle à Alien (1979), sortira le 10 mai prochain en France. Entre Prometheus et Covenant, il y a aura eu cinq ans d’attente. Ridley Scott ne souhaite pas attendre si longtemps entre ce nouveau film et la suite, et a déjà écrit cette dernière pour gagner du temps.

Alien Covenant

Covenant 2 déjà écrit

Sydney Morning Herald a pu visiter le tournage de Covenant et donne quelques infos sur la saga. Ridley Scott a assuré au journal que la suite de Covenant était déjà écrite et prête à être lancée. La raison est simple pour tonton Ridley : gagner du temps pour continuer son histoire.

Vous devez assumer le fait que votre création aura un certain succès et que vous devez être prêt. Vous ne voulez pas d’une autre pause de deux ans. Vous devez donc vous tenir prêt pour y retourner dès l’année prochaine.

Il faut savoir que le journal a réalisé sa visite en 2016, pendant le tournage. L’année prochaine pourrait donc être 2017 et Scott pourrait replonger dans Alien plus tôt qu’on ne le pense. Et il ne compte pas lâcher l’affaire, tonton Ridley, puisqu’il indique qu’il est prêt à nous faire six autres films si le public est au rendez-vous.

Un succès déjà acquis

Alien Covenant

Ridley Scott ne prend pas de risques en parlant de succès. Imaginons que ce nouveau Alien se montre fade, voire mauvais (cela peut arriver), le public sera tout de même au rendez-vous, le film étant porté par sa saga ainsi que par une campagne marketing qui sera, on s’en doute, agressive et bien menée.

Pas plus d’info sur une éventuelle suite d’Alien Covenant, mais on se doute qu’elle continuera l’histoire des préquelles, se plaçant toujours avant Alien.

Il y en a un que cette histoire n’arrange pas, c’est Neil Blomkamp. Un temps désigné pour réaliser Alien 5, le réalisateur sud-africain s’est vu retirer le projet en attendant que Scott termine ce qu’il avait à faire. Et Scott ne semble pas prêt de lâcher l’affaire.

Source: Source