Projet Jacquard : la veste connectée de Google et Levi’s sera disponible dès l’automne prochain

Gadget

Par Gaël Weiss le

Google et Levi’s ont profité de la SXSW, qui se tient actuellement à Austin, aux États-Unis, pour donner des nouvelles du Projet Jacquard, une veste connectée capable de contrôler un smartphone grâce à quelques gestes appliqués au tissu. Sa sortie est désormais prévue pour l’automne prochain de l’autre côté de l’Atlantique à un tarif situé aux alentours de 350 dollars.

Cela fait presque un an que l’on a plus entendu parler du Projet Jacquard. Rappelons brièvement le concept : partant de l’idée qu’il est dangereux de regarder son smartphone quand on fait du vélo, Google et Levi’s se sont associés pour créer une veste connectée capable de prendre en compte certains gestes de l’utilisateur pour contrôler son téléphone.

Sortie prévue à l’automne prochain au tarif de 350 dollars

Actuellement la veste est capable de reconnaître trois gestes : effleurer le tissu vers la droite ou vers la gauche et la tapoter deux fois. Grâce à l’application installée sur son smartphone, la veste, qui comporte des capteurs Bluetooth et des fils conducteurs pour prendre en compte les gestes, peut ensuite contrôler le smartphone. Il est possible de monter ou baisser le son de son application musicale, recevoir un appel ou demander à Google Maps des précisions sur l’itinéraire. D’autres gestes seront intégrés à l’application d’ici sa sortie, prévue pour l’automne prochain, aux États-Unis dans un premier temps.

Crédit image : The Verge

Autre information donnée durant la conférence, le prix de cette veste sera de 350 dollars. Alors, certes, c’est très cher, mais tous les journalistes qui ont enfilé cette veste en jean assurent qu’elle est d’excellente qualité, tient chaud et que sa coupe est très réussie. Et même si elle comporte une batterie (capable de tenir deux jours) et des récepteurs Bluetooth, elle peut passer à la machine. Si vous êtes un cycliste régulier, elle pourrait potentiellement vous éviter de fâcheux accidents.

Source: Source