[Bande dessinée] On a posé 3 questions à Chris Dingess, scénariste de l’excellent Manifest Destiny

bande dessinée

Par Fabio le

Le scénariste de Manifest Destiny, un périple historico-monstrueux dont on vous parle dans notre récente sélection des meilleures bandes dessinées de 2017, a accepté de répondre à quelques unes de nos questions. Morceaux choisis !

Comment arrive-t-on à intégrer un élément fantastique dans un cadre historique sans choquer le lecteur ? Le mélange est particulièrement bien réussi dans votre album.

Je crois que la clé est de créer des personnages auxquels on peut facilement s’identifier, en un certain sens. Les Etats-Unis sont un pays relativement jeune, mettre des éléments historiques dans l’histoire la rattache de fait à la réalité. Les personnages qui habitent cette histoire doivent sonner vrais. Ensuite, nous avons intégré des monstres pour exploiter leurs faiblesses.

Pouvez-vous nous parler de la genèse de cette nature monstrueuse ? Votre histoire me rappelle ces grands films d’aventure, comme Aguirre, La Colère de Dieu, avec ses conquistadors orgueilleux.

Aguirre est une immense inspiration pour ce livre. J’ai toujours aimé ce film où la folie côtoie l’orgueil et l’arrogance chez ces conquistadors. J’écoute parfois la bande originale du film quand j’écris Manifest Destiny !

Vous avez mis une dose d’humour dans l’histoire. Est-ce que l’idée c’était de faire souffler le lecteur entre deux attaques ?

Autant je veux que le sentiment d’horreur soit bien présent chez les lecteurs, autant cette histoire reste une aventure. Il doit y avoir aussi de la joie dans l’aventure, avec des moments d’humour pour faire retomber la tension.

Manifest Destiny, aux éditions Delcourt
>> Tome 1 : La Faune et la flore
>> Tome 2 : Amphibiens et insectes