Hier, un des meilleurs beat’em all de l’histoire du jeu vidéo est arrivé par surprise sur Steam

Jeux Vidéo

Par Corentin le

Après un teasing de plusieurs jours impliquant un compte à rebours et une image du pied de la célèbre sorcière aux cheveux longs, SEGA annonce et sort dans la foulée le portage PC de Bayonetta sur PC.

SEGA a pris tout le monde de court en annonçant la sortie le jour même de Bayonetta sur Steam. L’annonce était attendue, mais une sortie immédiate, clairement pas. Le jeu de 2009 bénéficie de surcroît d’un prix modique à 20 euros. Pour un tel classique, l’affaire est clairement bonne pour ceux qui seraient passés à côté, d’autant que le jeu propose un gameplay en 60 FPS et en 4K.

Certes, le jeu commence à accuser un certain âge, mais il semble aujourd’hui parfaitement adapté aux configurations modernes. Pour Digital Foundry qui a décortiqué ce portage, il s’agit sans aucun doute de la meilleure version jamais sortie du titre. À leur grande surprise, le jeu tourne parfaitement sur de vieilles configurations.

Hideki Kamiya, le principal concepteur du jeu, dans la relation avec ses fans en « je t’aime moi non plus » qu’il entretient avec plaisir, a réagi sur Twitter en déclarant son amour à « tous ces idiots » de fans de Bayonetta PC.

Bayonetta fait pour beaucoup partie des tout meilleurs jeux de la génération précédente. Initialement développé sur Xbox 360, un portage PS3 très décevant sera également disponible à la sortie initiale du titre. Le jeu fera son retour en 2014 sur Wii U, vendu en bundle avec Bayonetta 2, inédit à la machine de Nintendo. La rétrocompatibilité de la Xbox One permet également d’y jouer sur cette plateforme.

Après Bayonetta… Vanquish ?

SEGA démontre encore une fois une véritable volonté d’investir totalement le terrain du PC, que ça soit par le rachat de studios historiquement spécialisés sur le PC — comme Amplitude — ou par la réédition de vieux classiques qu’il a édités comme Bayonetta. Platinum Games, le studio de développement, est également de plus en plus enclin à sortir ses jeux sur PC. Le très récent NieR: Automata a par exemple bénéficié d’un portage assez correct et le studio a même confié à PC Gamer sa volonté de sortir d’autres titres de leur catalogue, à condition bien sûr qu’ils obtiennent l’accord des éditeurs respectifs.

« Le marché du PC est immense et il ne peut vraiment pas être ignoré. Nous en sommes absolument conscients, et nous l’avons toujours été. Nous avons une position favorable quant au portage de nos titres sur PC, mais la décision finale quant à savoir quel titre sortira sur quelle plateforme revient en grande partie à l’éditeur. Ce n’est pas quelque chose qu’on peut décider tout seul.

Cependant, la plupart des éditeurs tiers réalisent aujourd’hui qu’il ne faut plus ignorer le PC, donc je pense que nous devrions être capables d’être de plus en plus actifs sur le marché du PC à partir de maintenant. »

Évidemment, le prochain titre que tout le monde suspecte d’être sur la liste des jeux à porter est Vanquish, le TPS survolté sorti en 2010. Après tout, lui aussi a été édité par SEGA, il n’y a donc pas de raison. Quant à Bayonetta 2 (notre test), c’est Nintendo qui l’a édité. Les chances de le voir arriver sur PC sont aussi minces que celles d’y voir débarquer Mario ou Zelda. Et ce n’est pas moi qui le dis, mais Kamiya lui-même, au moment où il répondait à ses fans qui lui suppliait de porter Bayonetta 2 sur PS4 ou Xbox One.

« Comme je l’ai dit précédemment, si vous voulez Bayonetta 2 sur PS4 ou Xbox One, essayez donc de demander à Nintendo… S’ils ne disent pas oui, ça n’arrivera pas… Tant que vous y êtes, essayez de demander pour Mario et Zelda aussi… »

Je crois que c’est clair.