[RIP] Microsoft enterre définitivement Windows Vista, un OS que personne ne regrettera

Ordinateurs

Par Gaël Weiss le

C’est la fin, pour de vrai, de Windows Vista. Dans un billet de blog publié dans la nuit, Microsoft a annoncé qu’il arrête définitivement de mettre à jour ou de corriger les failles de l’un de ses pires OS. Une décision qui touche très peu de particuliers, mais qui devrait encore avoir un impact sur quelques entreprises.

Si votre PC tourne encore sous Windows Vista, tout d’abord, félicitations, vous êtes probablement l’une des personnes les plus patientes de la Terre. Mais on vous conseille de changer très rapidement d’OS, puisque Microsoft vient d’enterrer définitivement Windows Vista. L’éditeur de logiciel américain vient en effet d’annoncer la fin des mises à jour et de correctifs pour son OS sorti en 2007. Désormais, plus aucune faille (et il y en avait beaucoup sur Vista) ne sera comblée, Vista est à la merci de n’importe quel pirate qui pourrait trouver un nouveau moyen d’attaquer l’OS.

Cette fin des mises à jour de Vista était annoncée et attendue. Depuis avril 2012, Microsoft assurait en effet le service minimum pour son OS en corrigeant les failles de sécurité. Ce n’est désormais plus du tout le cas et cela concerne également Internet Explorer 9, qui ne sera plus mis à jour non plus.

Windows Vista encore présent dans quelques entreprises

Si l’on en croit les chiffres publiés par le cabinet d’étude SpiceWorks, Windows Vista n’était que très peu utilisé dans le monde. Il représentait ainsi 1,1 % des versions de Windows utilisées par le grand public sur la planète. Il représente également 1 % des versions de Windows utilisées dans les entreprises, mais, comme le note ZDNet, 9 % des entreprises disposent encore au moins d’une machine installée sous Vista. Une bonne porte d’entrée pour attaquer une société, donc.

Si vous avez eu le malheur d’avoir connu Windows Vista un jour sur l’un de vos PC, vous savez très certainement pourquoi tout le monde déteste cet OS. Non seulement il était particulièrement gourmand en RAM, mais il était en plus instable et l’introduction du contrôle de compte utilisateur (UAC), qui interrompait sans cesse l’utilisateur dans n’importe quelle tâche étaient particulièrement agaçant.

Il a été rapidement remplacé par un Windows 7 bien plus performant et plus sobre. Cet OS sera d’ailleurs le prochain à voir son support s’arrêter. Cela n’arrivera toutefois pas avant 2020. Ouf.

Source: Source