Le Galaxy S8 se vend bien (très bien même), merci pour lui

Smartphone

Par Jules le

Le nouveau flagship du constructeur Sud-Coréen bat tous les records établis, en matière de ventes, par les précédents smartphones de la marque. Samsung ne se repose pas pour autant sur ses lauriers puisqu’il promet des correctifs rapides pour les premiers défauts.

S’il faut attendre le 28 avril pour mettre officiellement la main en France et en Europe sur les Galaxy S8 et Galaxy S8+ (notre test), les nouveaux téléphones haut de gamme de Samsung sont disponibles depuis le 21 avril aux États-Unis et dans d’autres régions du monde. Et on peut dire que le Sud-Coréen se frotte déjà les mains.

Un démarrage record

Dans un communiqué, le constructeur a annoncé que les précommandes pour le Galaxy S8 étaient supérieures de 30% à celles du Galaxy S7 lors de sa sortie. La société parle même d’un record de précommandes puisqu’elles totalisent le plus haut nombre jamais enregistré par Samsung.

Interrogé par The Verge, le Sud-Coréen n’a cependant pas partagé de chiffres concrets. “Chez Samsung, nous croyons que c’est un privilège de créer des produits révolutionnaires appréciés par des millions d’utilisateurs, et nous nous sommes engagés à innover, non seulement avec de nouveaux produits et services, mais aussi avec ceux déjà existants”, a déclaré Tim Baxter, président de Samsung Electronics America.

Une petite correction

En marge de cette annonce, Samsung a également fait savoir qu’un patch était dans les tuyaux (sans pour autant indiquer de date précise de déploiement) pour permettre aux propriétaires de Galaxy S8 de bénéficier d’un meilleur contrôle de l’affichage. Certains utilisateurs se sont effectivement plaints de faire face à une teinte rouge sur l’écran OLED de l’appareil.

De même, ce correctif devrait résoudre des problèmes concernant la connectivité Wi-Fi, constaté par des clients coréens.

Source: Source