Nintendo a vendu plus de Zelda version Switch… que de Switch (en sachant qu’il a vendu énormément de Switch)

Jeux-Video

Par Corentin le

Nintendo vient de rendre ses résultats financiers sur l’année fiscale 2016-2017 qui s’est terminée au 31 mars dernier. On peut constater que la Switch s’est très bien vendue, mais, étonnamment, pas autant que la version Switch de The Legend of Zelda: Breath of the Wild.

On savait le lancement de la Switch bon, mais celui de son jeu phare, l’excellent The Legend of Zelda: Breath of the Wild est encore meilleur. Dans son rapport financier résumant son année fiscale 2016-2017, Nintendo annonce ainsi avoir vendu 2,76 millions de copies de Zelda contre… 2,74 millions de Switch.

Ce petit surplus de vente peut paraître étonnant, mais il peut être expliqué par plusieurs scénarios. Certains joueurs ont possiblement acheté la version collector du jeu sans posséder la console, dans l’optique d’une acquisition future. D’autres ont peut-être été victimes de pénuries et ont d’ores et déjà acheté le jeu en prévision.

Notons également que la version Wii U du jeu n’est pas en reste avec 1,08 million d’exemplaires écoulés, ce qui fait un total de 3,84 millions de jeux vendus, toutes plateformes confondues.

La Switch se porte donc bien, y compris du point de vue des ventes de jeux. Nintendo annonce 5,46 millions de titres vendus sur sa nouvelle plateforme. Cela fait une moyenne de 2 jeux vendus par console, le plus souvent Zelda (qui représente la moitié des jeux vendus) et un autre titre.

Le constructeur est confiant

Nintendo est optimiste pour la suite et compte vendre 10 millions de machines d’ici la fin de l’année fiscale 2017-2018. Cette prévision confiante se traduit dans ses estimations de résultats qu’il annoncera l’année prochaine. En effet, si Nintendo termine cette année sur un chiffre d’affaires de 489,10 milliards de yens (environ 4 milliards d’euros) et sur un bénéfice de 102,57 milliards de yens (843,51 millions d’euros, principalement dus à la revente des Mariners de Seattle en avril dernier), il table sur un chiffre d’affaires de 750 milliards de yens (6,17 milliards d’euros) et sur un bénéfice net de 45 milliards yens (370,07 millions d’euros) sur les 11 prochains mois.

Cette année, Nintendo a également pu compter sur un yen faible favorisant les exportations, ainsi que sur des ventes colossales pour Pokémon Soleil et Lune, écoulé à plus de 15,44 millions de copies, vraisemblablement grâce à la popularité de Pokémon GO sur smartphones.

> CONSOLIDATED FINANCIAL STATEMENTS sur Nintendo.co.jp