Thomas Pesquet rentre sur Terre et devient le Français le plus spatial de l’Histoire

Espace

Par Pierre le

Il va revenir sur le plancher des vaches. Après plus de six mois passés dans les étoiles, l’astronaute français Thomas Pesquet doit finalement laisser l’ISS derrière lui pour revenir sur Terre. Un retour prévu pour dans quelques heures.

MàJ : Thomas Pesquet est bien arrivé ! Comme prévu, il s’est posé à 16h10 dans les larges plaines du Kazakhstan. Bienvenue chez toi, Thomas !

Un trajet d’un peu plus de trois heures

Rentrer sur Terre, ce n’est au final pas si long pour Pesquet, puisqu’il lui faudra « seulement » 3 heures et vingt minutes pour parcourir les 400 kilomètres qui le séparent du sol terrestre. Actuellement, notre aventurier de l’espace est dans la capsule Soyouz, en compagnie d’Oleg Novitsky, mais est toujours attaché à l’ISS.

Le début du voyage débutera à 12h50 et Pesquet arrivera dans les steppes du Kazakhstan vers 16h10. Ensuite, il redécollera, dans un avion, cette fois, pour être conduit à Cologne afin d’y subir une batterie de tests médicaux. L’astronaute de 39 ans doit se réhabituer à la vie terrestre et à la gravité. Cela permettra aux scientifiques de l’ESA d’étudier l’impact du vide spatial sur le corps humain, Pesquet ayant passé une très longue période en apesanteur.

Le photographe de l’espace

Thomas Pesquet est le français ayant passé le plus de temps dans l’espace avec 196 jours dans la station. S’il a bien entendu travaillé d’arrache-pied, il en a profité pour prendre des centaines de clichés, tous aussi incroyables les uns que les autres. Le Rouennais transmettait ensuite ses photos à la Terre, qui étaient ensuite publiées sur les réseaux sociaux. Ainsi, nous avions beau être cloué au sol, nous avons pu découvrir de fantastiques paysages pris à 400 kilomètres au-dessus de nos têtes.

Quelques exemples :