Voici Binky, le réseau anti-social… qui ne sert à rien

Sur le web

Par Henri le

Les réseaux sociaux peuvent à la longue devenir de vrais générateurs d’anxiété. Binky vous propose une expérience complètement différente, où rien n’a d’importance.

Les gens qui n’utilisent pas les réseaux sociaux ont souvent tendance à souligner qu’ils ne servent à rien. Si ce postulat n’est pas forcément vrai, il est vrai que leur utilisation intensive peut parfois s’avérer angoissante. Bombardement d’idées en tout genre, fake news, avis politique, vidéos violentes… Il n’est pas toujours possible de contrôler ce à quoi nous sommes exposés.

Rien, c’est tout.

Binky est complètement différent, puisqu’il ne s’y passe rien. Labellisé comme « le moins stressant des réseaux sociaux », ce dernier donne l’illusion d’être sur un ersatz de Facebook ou Snapchat. Seulment vos likes, vos lectures ou vos publications n’ont pas d’influences sur les autres utilisateurs.

Les articles (nommés « Binks ») sont choisis parfaitement au hasard, tout comme les photos que vous pouvez faire défiler de haut en bas ou de gauche à droite. Même constat pour les messages. Au moment de taper un commentaire, vous verrez apparaître une série de mots et d’émojis aléatoires pour rédiger à votre place.

Une critique des réseaux sociaux

Dan Kurtz, le créateur de Binky s’est exprimé lors d’une interview avec Newsbyte. Sa démarche apaisée oscille entre philosophie de vie et vanne de développeur.

Facebook contient trop de haine, de stress et de tristesse, mais vous avez quand même envie de faire quelque chose sur votre téléphone

L’application est disponible sur iOS, mais son créateur pense à l’adapter sur Android.