Le producteur du reboot ciné de Resident Evil veut encore plus d’action dans les nouveaux films

Cinéma

Par Pierre le

La saga Resident Evil au cinéma, c’est six films avec Milla Jovovich dont le dernier est sorti en début d’année. Maintenant que l’histoire d’Alice est terminée, la société de production Constantin Films souhaite reprendre tout depuis le début. L’un des producteurs toujours attaché à la franchise a donné quelques indices sur le futur.

Resident Evil Chapitre Final

New Game +

La saga Resident Evil en films a toujours été très action, au contraire des jeux qui oscillent entre survival horror et shooters nerveux. Le dernier épisode en date est cependant revenu vers le frisson en proposant une aventure renouant avec les racines de la saga. Les films prendront-ils le même chemin ? Vraisemblablement pas.

>> Notre test de Resident Evil 7

Hiroyuki Kobayashi bosse chez Capcom depuis plus de vingt ans et est à l’origine de la saga Resident Evil sur PlayStation. Au début des années 2000, Constantin Films rachète les droits en vue d’une adaptation et le bonhomme est propulsé au rang de producteur. Il produira les six films ainsi que les quatre films d’animations. Il sera également producteur du reboot.

>> Resident Evil : la série cinémavore

A l’occasion de la sortie du nouveau film animé, Vendetta, Collider a interviewé Hiroyuki Kobayashi sur le sujet du reboot cinéma. Et le bonhomme a parlé… un peu. S’il a indiqué que pour le moment, le reboot n’avait ni réalisateur, acteur ni même scénario, il a confié au site quelle direction il pouvait prendre.

Personnellement, j’aime la réalisation de Paul W.S. Anderson sur les films. J’aimerais que ce soit un peu comme ça, mais j’ai envie de voir encore plus d’action.

Resident Evil 7

Avant d’ajouter :

Je suis le producteur de Capcom, je dois donc m’assurer que l’univers du jeu soit respecté dans le film. C’est ma responsabilité première. Nous allons avoir un nouveau réalisateur et également un nouveau casting.

En gros, Kobayashi veut faire la même chose que ce qui a déjà été fait, mais avec de nouvelles personnes. En tout cas, Paul WS Anderson ne semble plus impliqué dans la licence, puisqu’elle est maintenant chapeautée par James Wan, un homme capable de passer facilement de l’horreur (Saw, Insidious) au film d’action (Fast and Furious 7).

Source: Source