Des pirates à l’attaque des mots de passe des députés britanniques

Sur le web

Par Perrine.s le

Le Parlement anglais a été victime de pirates informatiques ce samedi. L’attaque visait les boîtes mails de députés dont le mot de passe était trop faible. Une nouvelle alerte qui intervient à peine plus d’un mois après WannaCry.

Parlement britannique
Crédits: Pixabay

Après le ransomware WannaCry, le Royaume-Uni doit faire face à une nouvelle menace informatique. Samedi dernier, les services de sécurité de Westminster ont détecté des anomalies et ont décidé d’y remédier en suspendant, à titre de précaution, l’accès à des boîtes mails de députés en dehors des murs du Parlement.

Les parlementaires concernés ont été prévenus par un mail, publié par The Daily Telegraph, leur indiquant que « plus tôt dans la matinée, nous avons découvert une activité inhabituelle et la preuve d’une tentative de cyberattaque contre notre réseau informatique ».

La Chambre des Communes a précisé qu’elle travaille en collaboration avec le National Cyber Security Centre pour protéger le réseau du Parlement et qu’avec cette mesure, elle est certaine que tous les comptes ont été protégés.

Mot de passe 1234

D’après les affirmations, cette attaque visait les mots de passe faibles des comptes de députés. Liam Fox, le secrétaire d’État au commerce international a d’ailleurs révélé à ITV News que « nous savons qu’il y a des attaques fréquentes de hackers pour obtenir les mots de passe. Nous avons eu état de rapports ces derniers jours, indiquant que des mots de passe de ministres étaient en vente en ligne ». Il ajoute aussi que « les services publics sont également attaqués et que ce n’est alors pas surprenant qu’il y ait des tentatives d’attaques contre les boîtes mails des parlementaires ».

Source: Source