Pour protéger les piétons, Google réfléchit à des voitures autonomes flexibles

Automobile

Par Jules le

Dans le cadre de son programme de voitures autonomes, la firme de Mountain View envisage toutes les pistes pour assurer la sécurité des usagers de la route. Cela passe par une carrosserie flexible pour protéger les piétons.

Bien que ses voitures autonomes ne soient encore qu’au stade de prototype, et en phase de test, Google veut être irréprochable en matière de sécurité routière. Surtout au vue de l’accident mortel qui a touché Tesla. Du coup, la firme de Mountain View ne néglige aucune idée pour être garant de la sécurité de tous. La dernière en date ? Une carrosserie flexible sur ses futurs véhicules.

Boop !

Alors restons calme, le concept n’est encore qu’au stade de brevet, mais il a de quoi séduire. Il s’agit d’une carrosserie en deux parties, équipée de câbles, pistons ou engrenages dont le rôle est d’en réduire ou d’en augmenter la rigidité.

Ainsi, en cas d’accident, la voiture autonome adaptera sa résistance en fonction de l’obstacle rencontré. Si le véhicule s’apprête à percuter un cycliste ou un piéton, il pourrait « ramollir » sa carrosserie pour limiter les dégâts. En revanche, en cas de collision avec un poteau, la carrosserie deviendrait bien plus rigide pour protéger le conducteur. Reste à voir si ce brevet sera exploité par Waymo, la branche de Google derrière les voitures autonomes.