Votre iPhone est abimé ? Voici le guide « interne » des réparations prises en charge par Apple

Apple

Par Henri le

Nos smartphones subissent parfois des chocs et il n'est pas rare de voir des iPhone abîmés dans notre entourage. Mais la garantie d'Apple ne couvre pas...

Nos smartphones subissent parfois des chocs et il n’est pas rare de voir des iPhone abîmés dans notre entourage. Mais la garantie d’Apple ne couvre pas tout.

Il n’est pas rare de voir des gens utiliser leurs smartphones alors que l’écran est cassé, la batterie moins performante ou le bouton home moins réactif. Comme d’autres marques, les iPhone bénéficient pourtant d’une garantie contre une majorité de ces problèmes. Mais comment font les génies d’Apple pour savoir si une réparation est prise en charge ou non ?

Ce sujet assez tabou vient d’être mis en lumière par le site Business Insider, qui s’est procuré un guide diffusé en interne qui indique ce qu’Apple accepte de réparer dans le cadre de la garantie… Ou pas.

Nommé Visual Mechanical Inspection Guide, ce dernier concerne les iPhone 6, 6 Plus, 6s, 6s Plus, 7 et 7 Plus (notre test). On y découvre les cas précis dans lequel un employé du Genius Bar doit classer le smartphone dans une catégorie en fonction de l’état ou de la panne en question.

Un appareil équipé d’une batterie non officielle n’est par exemple pas du tout pris en charge par la firme. Un autre, dont le port Lightning est abîmé, le châssis plié ou l’écran LCD cassé pourra lui être réparé, mais sans que la garantie s’applique.

Les services éligibles à cette dernière concernent par exemple le mauvais alignement de la mousse entourant la caméra, une fissure minime ou la présence d’un débris sous le verre de l’écran. Mais il faut que le terminal n’ait pas subi un seul choc (ou ne soit rentré en contact avec un liquide) par la suite. Autant dire que si vous rentrez dans les critères, il est préférable d’avoir un autre appareil.

Si vous avez souscrit à AppleCare+, vous serez mieux couvert puisque ce contrat permet jusqu’à deux réparations concernant des dommages causés par les utilisateurs. Une franchise de 29 euros est demandée pour un écran cassé et 99 euros pour tout autre dégât. Cependant, ce service coûte tout de même 149 euros pour deux années de couverture.

Business Insider indique qu’il existe un guide similaire pour chacun des produits de la firme, et que ces derniers sont régulièrement mis à jour. Il s’agit ici des magasins américains, mais il y a de fortes chances que les directives s’appliquent aussi dans les autres pays.