Apple explique pourquoi Face ID a bugué lors de la conférence d’annonce de l’iPhone X

iPhone

Par Gaël Weiss le

Si vous avez suivi la conférence d’annonce de l’iPhone X, vous vous souvenez certainement de ce moment où Craig Federighi tente de déverrouiller l’appareil avec son propre visage pour démontrer les capacités de Face ID… Et vu cet instant gênant où l’iPhone X a refusé de se déverrouiller sans passer par un bon vieux mot de passe. Bien conscient que cela pouvait engendrer une certaine confusion, Apple a tenu à s’expliquer sur ce qu’il s’est réellement passé.

Il y a du avoir de la soupe à la grimace en coulisses, au moment où Craig Federighi a échoué à déverrouiller l’iPhone X à l’aide de Face ID, mardi soir dernier. Un moment d’autant plus crucial pour Apple qu’il s’agissait de vanter les mérites de son nouveau système de reconnaissance faciale, censé être à la fois plus rapide, plus facile et plus sécurisé qu’un banal capteur d’empreintes digitales.

Apple a toutefois tenu à mettre les choses au point. Si l’iPhone X n’a pas voulu se déverrouiller, c’est tout simplement parce que Face ID a fonctionné normalement. La société américaine en effet expliquée à Yahoo ce qu’il s’est passé ce soir-là.

Des personnes ont manipulé l’iPhone X de démonstration avant la présentation. Elles ont alors montré leur visage au téléphone, sans savoir que Face ID tentait de les identifier. Après avoir échoué un certain nombre de fois à identifier son propriétaire, qui n’était pas Craig Federighi, l’iPhone a fait ce qu’on attendait de lui, c’est-à-dire demander un mot de passe. Face ID a fonctionné tel qu’on l’a programmé.

Si Face ID échoue à reconnaître le visage de l’utilisateur, il se bloque

L’explication est intéressante, car elle dévoile une partie du fonctionnement de Face ID. Si l’iPhone X ne parvient pas à reconnaître le visage de son propriétaire, il va alors se bloquer et demander un code ou un mot de passe. Apple a en fait repris le même procédé que pour Touch ID : passé cinq essais infructueux, le capteur d’empreintes digitales se bloque et demande un mot de passe. À noter enfin, comme le révélait la presse américaine, que l’iPhone X ne peut retenir qu’un seul et unique visage dans sa mémoire. Impossible de partager Face ID avec un proche.

Pour la petite histoire, Apple et Craig Federighi avaient prévu le cas où l’iPhone X de démonstration n’aurait pas fonctionné sur scène. Au moment du refus d’identification, Craig Federighi a alors utilisé un second iPhone X qui était posé juste à côté du premier. Et qui a fonctionné du premier coup.

Source: Source