Il y a un domaine dans lequel la réalité virtuelle décolle réellement : la pornographie

Réalité Virtuelle

Par Mathieu le

Si la réalité virtuelle semble avoir beaucoup de mal à convaincre le grand public, elle semble en tout cas rencontrer le succès sur un créneau très précis : le porno. Des statistiques récentes, recueillies par le site spécialisé dans la pornographie en réalité virtuelle VRPorn.com (lien sans contenu pornographique), démontrent une tendance selon laquelle les sites web dédiés à la VR sont dominés en majorité par les sites pour adultes. Ainsi, 60% des sites proposant du contenu en réalité virtuelle sont des plateformes proposant des contenus pour adultes. En l’espace de trois mois, le trafic vers ces sites a d’ailleurs augmenté de 50%.

Si l’on en croit l’infographie publiée par VRPorn.com, les trois recherches liées à la réalité virtuelle sur les moteurs de recherche sont les suivantes :

1) VR Porno en première marche
2) Jeux VR en second
3) Vidéos VR en troisième position

Une infographie à prendre avec certaines précautions. VR Porn, le créateur de cette infographie en profite pour indiquer très clairement qu’il est le numéro 1… Sur une période s’étalant sur les trois derniers mois de 2017. Un intervalle de temps très court, trop court.

HTC et Oculus, c’est non

Néanmoins, toujours selon VRPorn.com, les utilisateurs privilégient les casques « premier prix » à ceux de grande qualité. En clair, les casques « en carton » que l’on peut trouver aux alentours de 10 ou 15 euros servent souvent à regarder les contenus en réalité virtuelle. Le HTC Vive ou l’Oculus Rift eux, coûtent trop chers et nécessitent un matériel bien trop onéreux (un PC suffisamment puissant pour les faire tourner) et sont donc minoritaires. Pornhub, l’un des premiers sites à avoir proposé un contenu récurrent en VR pour ses visiteurs, a avoué que les nouvelles vidéos réussissaient bien souvent à atteindre les 500 000 vues par jour. Une vraie réussite.

Le prochain objectif des sites de VR dédié au porno est de trouver un moyen d’éviter aux utilisateurs d’utiliser leurs mains pour chercher des contenus ou visiter les catégories des sites. Nick Fast, directeur technique du site XHamster précise : « Il est nécessaire de laisser plus de liberté à nos visiteurs. Nous avons décidé de nous concentrer sur une fonctionnalité « mains libres » pour rendre plus sympathique la navigation. » avant de préciser « Nous avons encore des efforts à faire du côté des contenus pour rendre la qualité et l’immersion plus réalistes. »

Durant les prochains mois, il y a donc fort à parier que le contenu X en réalité virtuelle continuera de se développer pour correspondre à des attentes toujours plus nombreuses.