Sonde Cassini : Que s’est-il passé pendant les minutes précédant sa destruction ?

Général

Par Fabio le

C’était le 15 septembre dernier : 20 ans après avoir été lancée dans l’espace, la sonde Cassini effectuait son baroud d’honneur en plongeant dans l’atmosphère infernale de Saturne, sa planète d’étude. Sciences et Avenir nous renseigne sur les derniers instants de la sonde avant sa disparition.

Après 13 ans de relation avec Saturne – Cassini a pénétré dans le système de Saturne en 2004 -, la sonde s’est donc disloquée dans l’atmosphère de la planète. Si de nombreuses semaines sont nécessaires pour analyser la masse d’informations envoyée par la sonde lors de son chant du cygne, note le magazine, les premiers résultats donnent certains détails quant au déroulement de ses dernières opérations.

Adieu, petite sonde

Ainsi, Cassini s’est engouffrée dans l’atmosphère de la géante gazeuse à environ 1900 km au-dessus de ses nuages. La sonde a rapidement fait face à une forte pression dynamique, qu’elle a supportée, même si sa trajectoire s’en est trouvée fortement déviée, l’obligeant à user sévèrement de ses propulseurs. Cette phase a duré deux petites minutes explique Sciences et Avenir. Puis, huit secondes avant la perte de son signal, la sonde a basculé vers l’arrière avant de décrocher. Fin de l’histoire.

Une histoire qui devrait pouvoir être modélisée dans les prochaines semaines, les chercheurs espèrent notamment en apprendre plus sur la densité et la composition de la haute atmosphère de Saturne. Grâce à son plongeon, la sonde a déjà pu renseigner les chercheurs sur la masse des anneaux, a d’ailleurs révélé Nicolas Altobelli, responsable scientifique de la mission pour l’Agence spatiale européenne (ESA). Les résultats scientifiques de la plongée de la sonde seront rendus publics dès le mois de novembre.

En attendant, on vous laisse avec quelques-unes des somptueuses photographies qui ont jalonné la relation Cassini-Saturne.

Source: Source