Prévoyante, La Française des Jeux lance une offre de paris eSports en ligne sans argent réel

Jeux Vidéo

Par Fabio le

Le premier opérateur de jeu en France anticipe sans doute un éventuel changement prochain de législation pour les paris payants autour des compétitions eSport, aujourd’hui interdits dans le cadre légal français.

Parionsesport.fr, tel est le nom du site lancé par la nouvelle marque de la FDJ, « Parions ESport ». Il est d’ores et déjà possible de parier sur les résultats de compétitions sur Counter-Strike Go, Dota 2, Starcraft, League of Legends, Overwatch, Call of Duty ou encore Hearthstone, soit les titres des principaux fleurons de la scène électronique dans le monde aujourd’hui. Comme avec n’importe quel pari sportif, chaque équipe/joueur engagé dans un match est représenté par une côte. Parier sur la cote la plus haute – soit la probabilité de victoire la moins évidente, selon les organisateurs – rapportera plus d’argent que de miser sur une petite côte.

Pour du beurre

Sauf qu’ici, vous l’avez bien compris, on ne parlera pas d’argent, mais de « points ». Chaque pari gagnant générera des points ; les parieurs qui possèdent le plus de points figureront alors au classement ParionsEsport. Les 10 premières places du classement général ou les 3 premières places des classements par jeu se verront attribuer une récompense, explique le site, comme des t-shirts, vestes, tasses, pins ou encore casquettes à l’effigie de célèbres équipes eSportives.

Un laboratoire

La mise en place de cette nouvelle offre « dans l’air du temps » devrait servir de laboratoire pour une offre plus ambitieuse – et surtout plus lucrative – si la législation française devait à changer dans les prochaines années. Mais on imagine que la FDJ y trouvera également son intérêt dans l’immédiat, en attirant sur ses marques/sites de nouveaux potentiels clients, jeunes (mais majeurs) ou habituellement peu ou pas attirés par les sports concernés par les paris sportifs.