Akira Toriyama explique (enfin) comment on se transforme en Super Saiyan et dévoile un guerrier inconnu jusqu’alors

Série

Par Mathieu le

C’était l’une des grandes interrogations qui tracassaient l’esprit de millions de fans à travers le monde. Comment Gokû, Vegeta ou plus récemment Caulifla se transforment-ils en Super Saiyan ? Alors oui, vous allez me répondre qu’il s’agit simplement d’une histoire de concentration d’énergie dans le haut du dos et d’une maîtrise de sa colère. Ainsi, un Saiyan réussirait à se transformer après avoir suffisamment acquis de puissance et d’expérience et ce nouveau stade serait un premier pas vers le dépassement de sa propre limite.

Trop facile de devenir un Super Saiyan ?

On a pu voir avec Dragon Ball Super qu’il était assez (voire trop) simple pour les Saiyans de l’univers 6 d’atteindre des niveaux de transformation élevés avec de simples conseils. Pour rappel, nous avons attendu des années avant de voir Gokû atteindre le Super Saiyan 3. Certains fans mécontents parlaient alors de véritables incohérences indignes de l’oeuvre écrite et dessinée par Akira Toriyama.

Pourtant, c’est bien ce dernier qui répond à de nombreuses questions dans le dernier numéro de Saikyo Jump, un magazine japonais, et qui évoque notamment les étapes qui permettent à un guerrier d’atteindre le stade de Super Saiyan. L’entretien, entièrement traduit par nos confrères de Dragon Ball Super France, nous en apprend bien plus sur cette transformation, la manière de la maîtriser mais surtout, l’importance des énigmatiques Cellules-S :

Ce n’est pas comme si tout le monde pouvait devenir un Super Saiyan en s’entraînant et en étant en colère. Afin de devenir un Super Saiyan, le corps de la personne doit contenir ce qu’on appelle des ‘Cellules-S’. Une fois qu’il y a un certain nombre de ces ‘Cellules-S’, un déclencheur comme la colère peut augmenter de façon exponentielle ces dernières et causer un changement dans le corps : C’est le Super Saiyan. La plupart des Saiyans ont des ‘Cellules-S’, mais pas en grande quantité. La raison pour laquelle les enfants de Vegeta et de Gokû peuvent devenir Super Saiyans est surement qu’ils ont hérité de beaucoup des cellules de leur père, et aussi que l’environnement de la Terre est facile à vivre par rapport à la Planète Vegeta.

Yamoshi, l’inconnu

On apprend également que la pureté de l’âme joue beaucoup sur le fait de devenir, ou non, un Super Saiyan. C’est pourquoi Vegeta a eu beaucoup plus de mal à atteindre ce niveau par rapport à Gokû mais aussi la raison pour laquelle Goten se transforme très jeune et facilement en Super Saiyan. Le niveau de puissance et l’héritage des fameuses ‘Cellules-S’ jouent également un rôle prépondérant. Autre information très intéressante, l’existence d’un Saiyan originel nommé Yamoshi. Il existait bien avant l’apparition de la planète Vegeta et était l’un des rares Saiyans à avoir un cœur tendre.

C’est lui et cinq de ses camarades qui ont mené une rébellion contre de mauvais guerriers et c’est là qu’il a réussi, pour la première fois de l’Histoire, à se transformer en Super Saiyan. Dans un combat terrifiant, il a choqué les autres Saiyans par sa puissance mais a fini épuisé et battu à cause du nombre de guerriers qui l’attaquaient. C’est après cela que l’esprit de Yamoshi a continué d’errer à la recherche de six valeureux Saiyans au cœur pur, cherchant ainsi un nouveau sauveur. Et c’est là qu’apparaît le fameux Super Saiyan God.

Le fameux Yamoshi

Nous ne pouvons que vous inviter à lire l’interview en entier d’Akira Toriyama sur le site de Dragon Ball Super France. Et soyons heureux d’apprendre toutes ces informations, forcément pertinentes par rapport au manga et à l’animé que nous avons tous connu.

Source: Source