Sur Xbox One, PUBG est si affreux qu’on dirait parfois un jeu PS2

Jeux-Video

Par Mathieu le

Sorti il y a deux jours en exclusivité consoles sur Xbox One et Xbox One X, PUBG de son nom complet PlayerUnkown’s Battlegrounds fait frémir les joueurs du monde entier. Jeu le plus fréquenté cette année sur Steam, il a donc eu droit à sa version console suite à un partenariat d’exclusivité (temporaire) avec Microsoft.

Mise à jour : contrairement à ce que nous écrivions dans ces lignes, la version Xbox One de PUBG n’est pas une version finale, mais un jeu du programme Xbox Game Preview. Le contenu du jeu, mais aussi ses graphismes, seront donc amenés à évoluer et à s’améliorer avec le temps.

À gauche la version PC, à droite Xbox One

Performances en dessous de tout

Le titre multijoueur en ligne de type battle royale développé et édité par Bluehole est donc disponible sur une nouvelle plateforme et a, forcément, déjà eu droit à un comparatif technique réalisé par nos confrères de Candyland. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne donne pas envie d’acquérir une version de PUBG sur Xbox One.

Les problèmes de performances sont ainsi légion et il n’est pas rare de descendre en dessous des 20 images par seconde. Bien heureusement, ce problème est moins fréquent sur la Xbox One X que sur sa grande sœur la S, mais notons que même les graphismes de cette mouture sont simplement dépassés. Alors oui, PlayerUnkown’s Battlegrounds n’est pas connu pour être un jeu sublime et fin, mais il faut avouer qu’on avait rarement vu des textures aussi peu détaillées depuis longtemps. Le problème viendrait du manque d’optimisation de la mémoire et de la puissance des CPU de la console de Microsoft qui ne tiendrait pas la distance avec les ressources demandées par le jeu. Ainsi, les équipes de Bluehole se battraient sans cesse pour tenter d’obtenir des résultats satisfaisants, mais les scènes de la map contenant de la verdure poseraient problème tout comme les séquences où se retrouvent beaucoup de joueurs.

Si on savait déjà qu’il était nécessaire d’avoir un bon PC pour faire tourner convenablement le jeu, notons qu’il est inadmissible, à l’aube de 2018, de voir des jeux aussi mal optimisés.