Disney croque la 21st Century Fox dans une transaction historique et récupère ses précieuses licences (X-Men, Alien, Les Simpson, etc.)

Business

Par Fabio le

C’était dans les cartons depuis un petit moment (on en parlait début novembre et ça se précisait la semaine dernière), c’est désormais officiel : Disney va acquérir (entre autres) les actifs cinéma et séries de la 21st Century Fox pour 52,4 milliards de dollars en action (44,2 milliards d’euros).

Un monstre est né

Qu’il parait loin le temps où Disney rachetait Lucasfilms et son si lucratif Star Wars pour 4 petits milliards de dollars à peine. Car c’est une transaction d’un montant gargantuesque sur lequel viennent de se mettre d’accord deux des acteurs majeurs du divertissement mondial : 66,1 milliards de dollars (54,2 milliards de dollars plus une dette de la Fox d’environ 13,7 milliards de dollars).

Avatar

Pour cette somme, Disney récupère un paquet de franchises mondialement connues pour être exploitées au cinéma ou à la télévision. On ne va pas toutes les citer mais c’est Les Simpson, Avatar, Alien, X-Men, La Planète des singes, L’âge de glace ou encore Predator et Die Hard. Les chaines FX et National Geographic tombent également dans le giron du premier cité, ainsi que plusieurs actifs internationaux tels que la chaîne indienne Star, les pourcentages détenus par la Fox dans le groupe européen Sky ou des parts sur la plateforme Hulu (voir plus loin). L’empire contrôlé par la famille Murdoch ne conservera que ses stations locales, ses chaines d’actualité et d’actualités économiques ainsi que ses programmes sportifs.

Disney face à une concurrence de plus en plus ambitieuse

Face à la montée des plateformes de SVoD de plus en plus ambitieuses en terme de productions de contenus originaux (Netflix et Amazon aujourd’hui, peut-être Facebook et Apple demain), Disney a choisi une stratégie offensive d’achats de contenus, de licences et de studios.

La firme américaine a d’ailleurs annoncé à la rentrée qu’elle lancerait son propre service de SVoD (ce que voulait faire la Fox également, ce qui a pu les rapprocher) d’ici 2019 – à un tarif moins cher que Netflix, a-t-elle précisé. Disney compte d’ailleurs et notamment sur le développement d’une toute nouvelle série TV Star Wars pour séduire les consommateurs et les pousser à s’abonner sur sa plateforme, en même temps qu’on imagine qu’elle privera ses principaux concurrents des contenus liés à ses licences.

Les Simpson

Un combat de titans

S’ils ne veulent pas dépenser tout leur argent sur des abonnements de SVoD, les consommateurs devront donc bientôt faire un choix cornélien, au moment où Netflix s’apprête à injecter 8 milliards pour la création de contenus originaux et où Amazon a pris du poids en achetant l’exploitation des droits du Seigneur des Anneaux pour une série exclusive à sa plateforme de SVoD.

Pour revenir à un autre des acteurs sur ce créneau, Disney obtient avec la présente transaction un contrôle majoritaire de la plateforme Hulu, qui héberge notamment l’excellente série The Handmaid’s Tale, ce qui augure d’ailleurs un sac de nœuds à démêler puisque le groupe concurrent NBCUniversal est également actionnaire de la plateforme. Pour clore sur une note un peu plus sucrée, comme assez souvent, les scénaristes de la série Les Simpson avaient vu la transaction arriver !

Source: Source