Apple pourrait rapidement s’affranchir de l’OLED grâce à ses propres écrans MicroLED

Apple

Par Henri le

L’OLED a le vent en poupe, mais pour combien de temps ? Tout indique qu’Apple développe depuis un moment déjà ses propres écrans, en utilisant une autre technologie.

OLED, LCD, QLED… Les technologies d’écran se suivent et ne se ressemblent pas. Et si LG règne en maître sur la production de dalle OLED, ses concurrents n’ont pas l’intention de dépendre du coréen trop longtemps.

C’est le cas d’Apple qui aurait discrètement monté une petite équipe de R&D à Taïwan pour travailler sur le MicroLED, afin de remplacer et/ou compléter l’offre LCD et OLED. Ce type d’écran partage plusieurs points communs avec son concurrent.

 

Un format encore plus pratique

Elle repose sur des diodes électroluminescentes, ce qui veut dire que chaque sous-pixel RVB produit sa propre lumière. Ces dernières permettent ainsi de profiter d’un très haut ratio de contraste, d’un gamut de couleur très élevé et surtout de noirs profonds.

Cerise sur le gâteau, cette technologie permet elle aussi de produire des dalles potentiellement pliables. La principale différence concerne la nature des diodes. L’OLED utilise des composés organiques, ce qui n’est pas le cas du MicroLED qui tire parti du nitrure de gallium. Ils sont en outre plus réactifs ce qui pourrait leur offrir une place de choix pour la réalité virtuelle… Entre autres.

L’équipe d’ingénieurs en question avait été réduite à la fin de l’année dernière, ce qui pouvait laisser croire que son projet avait échoué. Bloomberg pense au contraire que cela correspond au passage de la phase de pré-production. Le rachat en 2014 de la start-up Luxvue, spécialisée dans les technologies d’affichage, indiquait déjà un intérêt prononcé pour la question.

Prendre de l’avance sur le marché

S’il ne s’agit pas pour l’instant de rentrer dans une production de masse, ce projet secret nommé “T159” mobilise tout de même 300 ingénieurs à proximité du nouveau campus d’Apple. En plus de disposer de ses propres puces, la firme de Cupertino pourrait aussi s’affranchir d’un fournisseur externe pour ses écrans, et suivre le processus de conception de bout à bout. On sait également que Samsung travaille aussi sur cette technologie. La firme avait d’ailleurs exposé un gigantesque écran de 146 pouces l’utilisant lors du dernier CES.

Les premiers affichages de type MicroLED pourraient faire leur apparition lors de la sortie des nouvelles Apple Watch, comme l’indique le Nikkei Asian Review. Des prototypes seraient déjà prêts sans être tout à fait fonctionnels. Il faudra donc attendre plusieurs années avant d’en profiter commercialement. En attendant, le géant américain se reposera sur la production d’écrans OLED. Mais (certainement) pas indéfiniment.