La station spatiale chinoise Tiangong-1 a fini sa course dans l’océan Pacifique

Espace

Par M. Excuisite le

Hors de contrôle depuis fin 2016, la station spatiale chinoise Tiangong s’est désintégrée lors de son entrée dans l’atmosphère, avant de s’abîmer en plein coeur du Pacifique Sud.  

Crédit : CNSA

Bien qu’il soit impossible de déterminer à l’avance et avec précision l’heure à laquelle Tiangong-1 allait pénétrer notre atmosphère, les prévisions de l’Agence Spatiale Européenne et du Centre National d’Études Spatiales se sont révélées justes. En effet, les deux agences planifiaient un retour de la station spatiale chinoise entre le 31 mars et le 3 avril.

Rest in Pieces

Et c’est hier, lundi 2 avril, que l’appareil s’est désintégré au contact de l’atmosphère terrestre. Sans surprise, puisque notre belle planète est recouverte à 71% d’eau, Tiangong-1 a terminé sa chute dans l’océan Pacifique Sud.

La perte de contrôle de Tiangong-1 et son fracassant retour sur Terre n’entame en rien la volonté de la Chine de continuer la course à l’espace. En 2016, Pékin avait lancé Tiangong-2, un laboratoire spatial censé conduire au déploiement, à l’horizon 2022, d’une station spatiale chinoise habitée.

En mars dernier, la Chine , à travers la voix d’un haut responsable du programme spatial, assurait son ambition de construire une base lunaire, gérée notamment par une flopée d’intelligences artificielles et de robots, avant d’accueillir les premiers humains.

 

Source: Le Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *