Free s’améliore, mais reste dernier des débits Netflix

Sur le web

Par Elodie le

Chaque mois c’est la même rengaine, le palmarès des débits moyen par fournisseur d’accès publié par Netflix attribue le bonnet d’âne à Free. Cette fois-ci pourtant, l’opérateur s’améliore sensiblement.

Unbreakable Kimmy Schmidt

C’est désormais une habitude : chaque mois, Netflix publie les débits moyens enregistrés auprès de ses abonnés en fonction de leur opérateur, le ISP Leader Board. Certains sont mieux lotis que d’autres, comme les clients SFR THD (pour champion de l’insatisfaction client), Bouygues Telecom ou Orange, les abonnés SFR et Free ferment la marche.

Si la dernière place de Free ne crée plus la surprise, Free n’a pas dit son dernier mot puisque ses débits s’améliorent légèrement pour atteindre 2,33 Mb/s en mars 2018 contre 1,92 le mois précédent. Free semble donc remonter une pente dévalée depuis août 2017, jusqu’à atteindre un critique 1,39 Mb/s en janvier dernier. Depuis, sa courbe ne cesse de progresser. Verra-t-on Free dépasser SFR ? Le suspens est à son comble et tient en haleine les abonnés (ou pas).

2e mois de progression

Des abonnés qui pourraient vouloir opter pour un autre opérateur s’ils sont Netflix addict. Le trublion des Télécoms, passablement échaudé par cette mauvaise publicité qui lui est faite depuis 2014 et la publication du premier classement, a saisi la justice pour contester sa responsabilité.

D’autant que l’ARCEP, lui a récemment donné raison : le régulateur des Télécoms est venu confirmer qu’il n’y avait aucune irrégularité du côté de l’opérateur. En d’autres termes, Free ne bride pas volontairement les débits de Netflix, comme pouvaient le soupçonner certains clients mécontents. Pourtant, en 4 ans, Free n’a cédé sa dernière place qu’à trois reprises, en avril et mai 2015 puis en août dernier, à chaque fois à SFR.

Bientôt un accord d’interconnexion ?

Mais les récentes discussions entre Netflix et Free autour de l’intégration du premier dans les offres du second via un accord d’interconnexion, pourraient rebattre les cartes. Du moins, mettre un terme à leur bataille juridique.

Et qui sait, nous verrons peut-être un jour Free gravir l’Everest de ce fameux palmarès.

Pour tester vos débits, c’est par ici sur Fast.com.