Nokia Health (ex-Withings) intéresse Samsung, Google, et deux entreprises françaises

Business

Par Olivier le

Qui achètera Nokia Health ? La question tourne en boucle dans les coulisses du secteur de la santé connectée, depuis que l’équipementier finlandais a annoncé l’examen des options stratégiques pour sa filiale.

Nokia Health a été créé en 2016, dans la foulée de l’acquisition du français Withings. Cette division « santé connectée » comprend des montres et traqueurs d’activité, des balances connectées, un tensiomètre, des caméras, un thermomètre… Bref, une gamme large de produits qui fonctionnent plutôt bien et qui sont appréciés des utilisateurs.

Le gouvernement veut peser dans la décision

Il semble néanmoins que Nokia ne soit pas satisfait des performances de cette division, d’où cet « examen des options stratégiques » annoncé en février, qui cache en fait la vente de Nokia Health. Parmi les quatre principaux prétendants qui ont montré un intérêt pour une reprise, on trouve Samsung, Google, et deux entreprises françaises, selon Le Monde.

Du côté de Google, c’est Nest qui serait sur les rangs. Le constructeur d’appareils domotiques est retourné dans le giron du moteur de recherche, après quelques années passées en tant qu’entreprise autonome faisant partie du groupe Alphabet. Les produits de Nokia Health complèteraient assez bien le catalogue de thermostats, caméras, et autre détecteur de fumée de Nest.

Il reste cependant plusieurs obstacles à franchir pour Google (et Samsung). Même si le gouvernement français n’a pas beaucoup de prises sur Nokia, il entend cependant bien peser sur le choix que fera le groupe : les pouvoirs publics voudraient en effet que Nokia Health reste européen. Le gouvernement a lancé une offensive sur le front de l’intelligence artificielle. Un secteur d’une « importance primordiale », explique une source du Monde, « surtout dans le domaine de la santé ». Withings fait partie des entreprises qui sont « à la source des données », poursuit-elle.

On devrait être au courant rapidement, puisque la vente pourrait intervenir dans les prochaines semaines.

Source: Le Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *