Blue Origin : Huitième vol réussi pour la fusée New Shepard, le tourisme spatial se confirme

Espace

Par Henri le

Comparée plutôt à tort à Space X, la firme Blue Origin enchaîne néanmoins les succès, comme en témoigne le premier vol d’essai réussi de l’année pour la navette New Shepard.

Jeff Bezos peut une nouvelle fois se frotter les mains. Sa compagnie spatiale Blue Origin a réussi le dimanche 29 avril dernier à envoyer une fusée New Shepard (et sa capsule) à la frontière de l’espace et à la reposer sans encombre au Texas. La capsule s’est, elle, posée doucement après le déploiement de trois parachutes, et l’utilisation d’une rétrofusée durant sa descente. Elle était de toute façon habitée par un simple mannequin.

Le lanceur est ainsi monté à 105 kilomètres d’altitude (un peu plus de 350 000 pieds), ce qui a une nouvelle fois permis d’expérimenter l’apesanteur comme on peut le constater dans la vidéo.

L’entreprise n’a jamais caché son ambition de démocratiser ce type de vol à destination des touristes fortunés, qui devront s’acquitter d’un prix d’entrée de 200 000 dollars. C’est donc le huitième lancement réussi pour la fusée. La mission aura au total duré 13 minutes. Arianne Cornell, la commentatrice officielle de la société, a expliqué que Blue Origin est désormais capable de “mettre le lanceur sur le pas de tir, de le lancer, de le récupérer et de le remettre sur le pas de tir” en à peine 14 heures avec une équipe de 30 personnes.

La firme de Jeff Bezos se veut moins grandiloquente que celle d’Elon Musk et met en avant l’économie de moyen. Un aspect crucial, notamment pour la mise en place d’une véritable activité touristique à terme.