Il n’y aurait finalement aucune chambre secrète dans le tombeau de Toutankhamon

Science

Par Mathieu le

C’est une grande désillusion pour bien des amoureux de l’Égypte antique et de ses nombreux secrets. Depuis des années, voire même des décennies, il était dit, et presque convenu, que le tombeau de Toutankhamon comprenait des pièces et chambres cachées. Dans la Vallée des Rois, près de Louxor, repose le onzième pharaon de la XVIIIe dynastie d’Égypte.

Non, rien de rien

Non, il n’y a pas de chambres cachées à proximité ou à l’intérieur de la tombe de Toutankhamon. Malgré ce qui a toujours été dit et cru par des milliers d’individus, aucun grand secret n’est à découvrir près de l’endroit où repose l’ancien pharaon. C’est le Ministère égyptien des Antiquités qui l’a annoncé, hier, affirmant avoir effectué « une recherche géophysique de haut niveau qui n’a rien démontré de tel ».

Il faut dire que plusieurs groupes de scientifiques réputés venus de nombreux pays du monde s’étaient rassemblés afin de réaliser des études et analyses utilisant un radar à pénétration de sol (RPS). Finalement, l’équipe menée par Francesco Porcelli de l’Université Polytechnique de Turin a pu fournir récemment des « preuves concluantes de l’inexistence de chambres cachées ». Dans un communiqué, signé par le chercheur italien et paru hier en Égypte, il est expliqué :

« Il a été conclu, avec un très haut degré de fiabilité, que l’hypothèse de l’existence de chambres cachées ou de couloirs adjacents à la tombe de Toutankhamon n’est pas soutenue par les données RPS »

Quid de Néfertiti ?

C’est un vrai coup pour de nombreux théoriciens qui avaient imaginé que la momie de Néfertiti, la Reine d’Égypte reconnue pour sa grande beauté et épouse d’Akhenaton, était présente quelque part dans ces fameuses chambres. Même l’égyptologue britannique Nicholas Reeves en était persuadé alors que la tombe de Néfertiti n’a toujours pas été retrouvée par l’humanité.

Il est également précisé qu’aucune trace de jambage ou de linteau de porte n’était présente, ce qui confirmerait les conclusions précédemment avancées. D’après l’ensemble des rapports effectués via la technologie de pénétration au sol, il n’y a aucune zone vide non répertoriée dans les alentours du tombeau. Le mystère reste donc entier.