Drone : la Chine pulvérise le record d’appareils volants en simultané

Général

Par Jules le

Le record de drones volant en même temps, détenu jusque là par la Corée du Sud avec la cérémonie d’ouverture des JO de Pyeongchang, a été battu par la Chine. Ainsi, presque 1400 drones se sont promenés dans les airs de la ville de Xi’an.

La semaine dernière, les habitants de Xi’an, ville située dans la province de Shaanxi, dans le nord de la Chine, ont assisté à un spectacle rare. En effet, 1 374 drones se sont livrés à un ballet aérien long de 13 minutes, dans lequel ils ont enchaîné 16 messages et fresques sur près d’un kilomètre.

Un spectacle impressionnant

Cette performance a été réalisée par la société Ehang. Elle lui permet de décrocher le record établi en février dernier par la Corée du Sud. Lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, les organisateurs avaient fait voler 1 218 appareils en même temps, afin de mettre en scène plusieurs figures et autres illustrations.

Ce n’est pas la première fois que Ehang inscrit un record en matière de drone. Le groupe détenait déjà le record de drones volants en simultané avant que la Corée du Sud ne lui vole la vedette.

Ironiquement, ce n’est pas la performance du 1er mai qui a permis à Ehang d’inscrire son exploit, mais la phase de répétition qui se tenait le 29 avril dernier. En effet, lors de l’évènement officiel, le show a été perturbé par le trafic mobile des spectateurs.

Source: Plugin

12 réponses à “Drone : la Chine pulvérise le record d’appareils volants en simultané”

  1. En faire voler 3 de facons simultanée ou 1500 quelle est la différence à partir l’investissement financier ? Je veux dire il n’y à 1500 pilotes pour les contrôler (là ca serait vraiment fort !), il ne s’agit que d’un programme installé sur chacun en attribuant à chaque drone une unitée de coordonnée ensuite chaque drone exécute une série de déplacements pré-calculés en fonction de son propre index. Bref cette course au nombre n’a aucun intérêt, seul le rendu graphique est intéressant.

  2. Hummmmm…. Mwouais c’est toi qui a conçu le programme en question ? Sais-tu au moins écrire des lignes de codes ? Monsieur "je-sais-tout" car ton commentaire donne trop cette impression. Moi je trouve l’exploit intéressant et respectable.

  3. Hummmmm…. Mwouais c’est toi qui a conçu le programme en question ? Sais-tu au moins écrire des lignes de codes ? Monsieur "je-sais-tout" car ton commentaire donne trop cette impression. Moi je trouve l’exploit intéressant et respectable.

  4. Hummmmm…. Mwouais c’est toi qui a conçu le programme en question ? Sais-tu au moins écrire des lignes de codes ? Monsieur "je-sais-tout" car ton commentaire donne trop cette impression. Moi je trouve l’exploit intéressant et respectable.

  5. Hummmmm…. Mwouais c’est toi qui a conçu le programme en question ? Sais-tu au moins écrire des lignes de codes ? Monsieur "je-sais-tout" car ton commentaire donne trop cette impression. Moi je trouve l’exploit intéressant et respectable.

  6. je penche plutôt sur un ordi qui les contrôle en simultané mais je sais pas comment il font quand il y a du vent etc ….

  7. je penche plutôt sur un ordi qui les contrôle en simultané mais je sais pas comment il font quand il y a du vent etc ….

  8. Non, je ne l’ai pas conçu. Et oui, je sais écrire des lignes de code, en fait c’est mon métier (comme beaucoup sur ce genre de forum je présume).
    Quand au "monsieur-je-sais-tout" (je passerai sur la condescendance de ce terme qui est malheureusement courante quand on est bien planqué derrière son ordinateur), il ne s’agit que de réflexion basique. Chacun de ces drones est programmé un peu comme un "neurone" dans un réseau neurale artificiel. Chacun embarque nécessairement (embarque ou est piloté à distance par un programme principal) son itinéraire propre ainsi que ses facteurs de correction (position par rapport aux autres, compensation du vent, etc.). Je réaffirme donc que le nombre n’a pas d’importance. Que tu trouve l’exploit interessant et respectable, libre à toi, moi je ne fais que dire que cette course au nombre d’unités en vol est artificielle.

  9. Oui tu as probablement raison pour le contrôle centralisé. Ne serait-ce que pour éviter que chaque drone doive communiquer avec les autres (par example pour garder un écart constant)
    Pour le vent, les drones embarquent des capteurs GPS (et bien d’autres) qui permettent l’auto-stabilisation, par exemple les DJI le font.

  10. Oui tu as probablement raison pour le contrôle centralisé. Ne serait-ce que pour éviter que chaque drone doive communiquer avec les autres (par example pour garder un écart constant)
    Pour le vent, les drones embarquent des capteurs GPS (et bien d’autres) qui permettent l’auto-stabilisation, par exemple les DJI le font.

  11. Oui tu as probablement raison pour le contrôle centralisé. Ne serait-ce que pour éviter que chaque drone doive communiquer avec les autres (par example pour garder un écart constant)
    Pour le vent, les drones embarquent des capteurs GPS (et bien d’autres) qui permettent l’auto-stabilisation, par exemple les DJI le font.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *