Le constructeur de smartphones chinois ZTE pourrait être sauvé par Trump

Business

Par Gaël Weiss le

Il y a un mois, le Département du Commerce des États-Unis avait interdit à ZTE la vente de composants électroniques américains. Le constructeur chinois avait alors annoncé dans la foulée suspendre ses activités principales, ce qui menaçait sa survie à court terme. Mais des échanges diplomatiques entre la Chine et les États-Unis pourraient changer la donne, comme en témoignent de nouveaux tweets du président américain.

Les États-Unis vont-ils enterrer ZTE ? Il y a encore un mois on ne donnait pas cher de la peau du constructeur de smartphones et d’équipements de réseau chinois. Ce dernier avait en effet été interdit de vendre du matériel électronique sur le territoire américain durant une période de 7 ans pour avoir violé l’embargo iranien. Une décision qui a eu des conséquences fâcheuses sur la société. Cette dernière a annoncé en effet annoncé dans la foulée la cessation de ses activités commerciales et commençait à considérer la vente de sa division smartphone.

La fermeture, où la menace de fermeture d’un des plus grands constructeurs de smartphones chinois n’est pas sans conséquence. D’abord sur les clients de la marque – dont les opérateurs français, comme le souligne ZDNet – mais aussi les usines chinoises. Ce qui a visiblement ému Donald Trump.

« Le président chinois et moi-même travaillons actuellement ensemble afin que le géant du smartphone, ZTE, puisse revenir rapidement sur le marché. Il y a trop de pertes d’emplois en Chine. Le département du Commerce a reçu des instructions pour que cela se fasse »

Le sort des ouvriers chinois touche Trump. Vraiment ?

Les emplois perdus en Chine ont donc ému Donald Trump ironisent aujourd’hui les commentateurs. Un bien étrange retournement de situation, lui qui fustige la politique économique agressive de la Chine depuis des années. L’intervention de Donald Trump cache toutefois un double enjeu. Le premier concerne les répercussions que pourrait avoir la fermeture de ZTE auprès de ses clients. Il faut dire que ZTE a investi plusieurs milliards de dollars dans des entreprises américaines ces dernières années. La fin des activités commerciales de ZTE sur le territoire américain les menacerait sérieusement.

Et puis il y a l’aspect diplomatique. D’un côté Washington menace de faire fermer ZTE et d’interdire dans le même temps de surtaxer des produits chinois. De l’autre, il doit faire face aux répliques de Pékin, qui s’apprête à surtaxer des produits agricoles américains, dont le bœuf ou le soja… des produits en grande partie issus de l’Iowa, l’un des états comptant le plus grand nombre de supporters de Trump. Ce dernier a tout intérêt à écouter les récriminations de la Chine.

Un accord en vu dès cette semaine ?

Reste que si Trump veut aider ZTE a passer outre l’interdiction de vente sur le territoire américain, il faudra trouver un moyen de le faire, car il s’agit d’une décision de justice. Il semble toutefois qu’un accord soit rapidement passé, selon le Washington Post. Une délégation chinoise est en effet attendue à Washington cette semaine avec, à la clé, une porte de sortie pour ZTE et un statu quo sur les importations agricoles américaines en Chine.

Source: Le Monde

2 réponses à “Le constructeur de smartphones chinois ZTE pourrait être sauvé par Trump”

  1. Le but c’est de sanctionner par une amende pour eviter qu’il recommence pas de faire faillite l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *