Elon Musk présente les avancées de son projet de tunnels à grande vitesse

Ville de Geeks

Par Anne Cagan le

Voies à grande vitesse, lance-flammes, briques… voilà des nouvelles de la Boring Company.

Crédit : Flickr Steve Jurvetson

Un mode de transport qui permet d’aller du centre administratif de Los Angeles à son aéroport international, c’est ce que promet Elon Musk aux habitants de la ville. L’entrepreneur faisait hier le point sur son projet de tunnels à grande vitesse censés permettre de contourner les embouteillages. L’objectif est d’y faire circuler, grâce à l’électricité, des navettes capables d’aller jusqu’à 200 km/h et d’accueillir 16 passagers. Des stations en surface permettraient d’embarquer à bord de ces navettes avant qu’un genre d’ascenseur ne les amène au sein du réseau de voies à grande vitesse.

San Francisco – Los Angeles en 30 minutes ?

L’entrepreneur souhaite notamment relier des lignes de métro existantes pour “compléter le système” actuel. Il a précisé lors de la conférence que ces trajets coûteraient 1 dollar. À terme, Elon Musk espère que ces tunnels puissent également être exploités par Hyperloop, son projet de capsules circulant à basse pression et à très grande vitesse. L’entrepreneur assure d’ailleurs qu’à l’avenir, le trajet San Francisco – Los Angeles pourra être effectué en 30 minutes contre 6 heures en voiture à l’heure actuelle.

Achetez mes belles briques

Elon Musk a profité de l’événement pour évoquer d’autres chantiers et notamment cette histoire de briques qui semble l’emballer au plus haut point. Ces briques sont élaborées en compressant à haute pression la matière retirée lors du creusement des tunnels et en ajoutant une petite dose de béton. Et l’entrepreneur n’a eu de cesse de vanter leurs mérites : “Ce sont vraiment des briques géniales”; “Elles sont bien meilleures que toutes les briques que j’ai pu voir sur des chantiers”.

On laissera les pros du secteur en juger mais on note que ces briques pourraient être vendues 10 centimes pièces. La vente de kits (façon LEGO grandeur nature) est toujours envisagée. Dernière info dévoilée lors de la conférence : la livraison des fameux lance-flammes de la Boring Company va démarrer dans deux semaines. On espère que les fabricants d’extincteurs sont dans les starting blocks.