Apple préparerait une carte de crédit « Apple Pay » aux États-Unis

Apple

Par Olivier le

Ce n’est pas un scoop ni une surprise de dire que les produits d’Apple sont plutôt chers ! Pour faire passer la pilule, le constructeur a multiplié les formules de paiement, et aux États-Unis il propose par exemple une carte de crédit.

Cette carte de crédit est le fruit d’un partenariat avec la banque Barclays. Mais les choses n’ont pas l’air de se passer au mieux avec Apple, c’est pourquoi le constructeur californien aurait passé un accord avec une autre banque, en l’occurrence Goldman Sachs, pour lancer une nouvelle carte de crédit dès le début de l’année prochaine.

Un bout de plastique pour dépenser encore plus d’argent

La particularité de cette carte, c’est qu’elle porterait la marque Apple Pay. Le service de paiement mobile de la société à la pomme pourrait donc trouver une incarnation physique ! Il devrait aussi être assez évident qu’elle autorisera les paiements NFC. Apple devrait aussi proposer un système de récompenses, comme des points qui s’accumulent en fonction des achats.

Pour Apple comme pour Goldman Sachs, cette carte n’a que des avantages. Pour la banque tout d’abord, qui cherche à s’installer sur le marché grand public, en plus des entreprises et des services financiers. Quoi de mieux que de s’allier avec une marque hyper-connue ! Pour le constructeur, l’enjeu est aussi crucial, alors que les services prennent une place de plus en plus importante dans les résultats financiers de l’entreprise.

Apple concentre en effet de plus en plus ses efforts sur son écosystème de services. Cela va des ventes d’applications sur l’App Store aux abonnements pour du stockage dans iCloud, aux commissions prélevées sur les achats Apple Pay. Le service de paiement est certes populaire auprès des utilisateurs américains, mais son adoption n’est pas aussi élevée qu’Apple le voudrait, d’après la rumeur. Proposer une carte griffée Apple Pay ne pourra qu’aider à faire passer le message auprès des consommateurs.