Microsoft dépasse Google en Bourse

Business

Par Olivier le

Microsoft n’est peut-être pas une entreprise aussi flamboyante que Google ou Apple, mais l’éditeur de Windows n’en demeure pas moins un des chouchous des investisseurs.

La stratégie multiplateformes et « dans le nuage » de Satya Nadella, le CEO de Microsoft, porte ses fruits. On le voit dans les résultats trimestriels qui ne cessent de s’améliorer, mais aussi auprès des boursicoteurs qui font la fête à l’action du géant du logiciel.

Microsoft et Google jouent à cache-cache

La capitalisation boursière de Microsoft a ainsi dépassé celle de Google cette semaine, une première en trois ans : elle a atteint 753 milliards de dollars, contre 739 milliards pour Alphabet, la maison-mère du moteur de recherche. Microsoft est la troisième entreprise la plus rentable dans le monde, derrière Apple (923 milliards) et Amazon (782 milliards).

Cela pourrait cependant encore changer. Si Google est parvenu à dépasser Microsoft en 2012, les deux groupes se marquent à la culotte depuis, l’un dépassant l’autre et vice-versa. L’action de Microsoft a doublé en cinq ans, depuis le départ de Steve Ballmer et la reprise en main efficace de Satya Nadella.

Le nouveau patron n’a pas hésité à tailler dans le gras, en cessant définitivement l’aventure Windows Phone – et supprimant au passage des milliers d’emplois issus de l’acquisition de l’activité mobile de Nokia – ou encore en investissant dans de nouvelles technologies : l’intelligence artificielle ou la réalité mixée d’HoloLens.

Microsoft a un autre atout dans sa manche : contrairement à Google dont le chiffre d’affaires est généré à 90% par la publicité en ligne, l’éditeur a plusieurs sources de revenus. La gamme Surface et le jeu vidéo pèsent ainsi 35% des ventes; le cloud 30% ; Office et les outils de productivité 30%. Une diversité qui permet de ne pas mettre toutes ses billes dans le même panier, et d’équilibrer les comptes.

Source: CNBC