Cormorant : un drone de transport de blessés

drone

Par Olivier le

Les drones ne sont pas que des auxiliaires du crime organisé ou des machines de mort au service des armées du monde entier. Ils peuvent aussi servir à sauver des vies !

Cormorant, un drone de transport de blessés, a accompli avec succès sa première démonstration. L’appareil, développé par Tactical Robotics, décolle et atterrit à la verticale : pas besoin d’une piste spéciale donc, il peut se remplir sa mission sur n’importe quel terrain accidenté et autres théâtres de guerre.

L’ambulance des airs

Le drone est suffisamment puissant pour transporter deux blessés, sans aucune équipe au sol pour le contrôler en direct. Tout est géré à distance, la machine volante emportant avec elle une caméra ce qui permet aux médecins de voir et communiquer avec les personnes transportées.

Le Cormorant se destine en premier lieu aux zones de combat ; sa portée est de 32 km, et il peut filer jusqu’à 160 km/h grâce à son moteur et ses deux rotors ajustables. Le drone est suffisamment costaud pour opérer dans des milieux très venteux. L’appareil sait également se faire aussi discret que possible : son châssis en fibre de carbone aide à réduire sa présence sur les radars, et sa signature infrarouge est limitée avec son système de refroidissement.

Pour le moment, le drone se destine à l’équipement des forces armées israéliennes, Tactical Robotics étant une entreprise du pays. Mais on peut assez facilement imaginer d’autres usages, durant des catastrophes naturelles par exemple.