[La Casa de Papel, saison 3] Oh, mais qui revoilà ?!

Série

Par Elodie le

Non, ce n’est pas l’inspecteur Gadget. Le créateur de la série a confirmé le retour d’un personnage important dont le sort paraissait scellé. Un retour surprenant qui confirme la logique d’une troisième saison.

[Des éléments de l’intrigue des épisodes précédents et à venir sont présents dans cet article]

La Casa de Papel, c’est le succès surprise de ce début d’année 2018. C’est bien simple, si vous avez entendu Bella Ciao dans la rue, à la télé ou dans le métro, c’est certainement plus dû à la série espagnole diffusée sur Netflix en décembre dernier, qu’à un regain d’intérêt pour ce chant résistant italien apparu pendant la Seconde Guerre mondiale.

Un engouement inattendu qui a convaincu Netflix de lancer la production d’une troisième saison alors que les deux parties de la série, diffusée sur Antena 3 entre le 2 mai et le 23 novembre 2017 n’ont pas soulevé les foules en Espagne. Mais n’est pas Netflix qui veut.

Une 3e saison en 2019

Aujourd’hui, la troisième saison est donc dans les tuyaux avec son créateur aux manettes pour écrire la suite. Le dernier épisode voyait notre bande de braqueurs s’échapper grâce au sacrifice de Berlin. Si l’on pouvait regretter un épilogue tiré par les cheveux qui laissait de côté de nombreuses questions, cette saison 3 offre au moins la possibilité de combler ses lacunes.

Ce qui explique peut-être, voire sans doute, le retour de Berlin (Pedro Alonso) dans cette nouvelle saison attendue pour 2019. Oui, Berlin, celui-là même qui s’est fait cribler de balles par la police pour stopper leur avancée et permettre à ses collègues de s’enfuir avec le butin.

Une résurrection n’est sans doute pas à prévoir : elle n’est ni souhaitée par le personnage (Berlin est malade et préfère mourir ainsi, que dépérir) ni souhaitable (trop, c’est trop), mais plutôt un retour par le biais des nombreux flashback présents dans les épisodes précédents. Des flashbacks qui permettront sans doute d’en apprendre un peu plus sur la relation, tout juste effleurée, entre Berlin et le professeur, comme l’a confirmé Pina lors du festival Séries Mania.

Berlin is back !

« On va connaître les liens entre Berlin et Le Professeur. Il y aura des retours dans différents niveaux du passé avant l’attaque. Cela permettra aux spectateurs qui connaissent les personnages de mieux comprendre ce qui s’est passé avant et d’y voir plus clair sur la relation entre Berlin et le Professeur », a confié le showrunner à 20 Minutes.

Tous nos fugitifs sont à l’appel pour cette troisième saison, en revanche, Raquel Murillo est la grande absente de cette nouvelle saison. Pour des raisons inconnues, l’actrice Itziar Ituño n’a pas signé pour cette 3e saison. Il va donc être intéressant de voir comment son absence va être expliquée.

« Plus que le nombre de personnes, ce qui met surtout la pression est de ne pas décevoir le public qui a vu les saisons précédentes. Il s’agit de rouvrir une série bouclée, qui a eu beaucoup de succès », explique le créateur de la série phénomène.

Lorsque la plateforme récupère les droits de la série, elle réduit les épisodes à 40-50 minutes pour répondre aux canons d’une diffusion à l’international en deux saisons (ou parties). Le reste appartient à l’histoire. La Casa De Papel est devenu, en 4 mois, la série non anglophone la plus regardée sur Netflix (17 millions de fois).