Valve s’apprête à lancer officiellement Steam en Chine

Jeux-Video

Par Gaël Weiss le

Quand bien même la célèbre plateforme de jeux vidéo PC dématérialisés est présente depuis de nombreuses années en Chine, Valve vient d’annoncer avoir signé un partenariat avec Perfect World afin de lancer officiellement Steam dans l’Empire du Milieu. Les détails sont encore peu nombreux et aucune date de sortie n’a encore été annoncée.

Avec l’explosion de PUBG l’année dernière, Valve a vu le nombre de joueurs chinois exploser sur Steam. Au point qu’aujourd’hui, le chinois simplifié est la deuxième langue dans laquelle Steam est utilisée dans le monde (26,53 %), juste derrière l’anglais (36,95 %). Il était donc temps pour Valve d’officialiser enfin son entrée en Chine, afin de ne pas subir d’une manière ou d’une autre les foudres (comprendre : le blocage ou la censure) du gouvernement chinois.

Perfect World s’occupera d’accomoder Steam aux valeurs et lois chinoises

C’est désormais chose faite avec l’annonce d’un partenariat entre Valve et Perfect World. Ce dernier est un éditeur de jeu vidéo chinois avec qui Valve a déjà travaillé par le passé, notamment pour localiser et introduire DotA 2 et Counter-Strike: Global Offensive dans l’Empire du Milieu. Valve n’a donné que peu de détails concernant ce partenariat. Officiellement, Perfect World va s’occuper de promouvoir le lancement, s’occuper du marketing ainsi que du « line-up de lancement » de Steam en Chine.

Un communiqué très flou, mais qui sous-entend que Perfect World va potentiellement s’occuper de passer en revue les jeux à venir en Chine afin qu’ils soient en accord avec les valeurs et les lois chinoises, toujours promptes à la censure. Valve n’a en fait pas vraiment d’autres choix si, à terme, il ne veut pas que le gouvernement chinois bloque sa plateforme. Ce qui était déjà arrivé à la fin de l’année 2017, lorsque toute la partie communautaire de Steam avait été rendue inaccessible.

Pour SteamSpy, la lancement de Steam en Chine est une mauvaise nouvelle pour les développeurs indépendants, qui vont devoir se soumettre à la censure chinoise.

Un marché de première importance pour Valve

Le marché chinois est un marché important pour Valve. L’année dernière, par exemple, plus de 40 % des 40 millions de ventes de PUBG avaient été réalisés sur le territoire chinois. Si Steam veut encore croître, Valve n’a pas d’autre choix que de trouver des partenaires capables de lui assurer son avenir.

Valve indique enfin que le déploiement de Steam en Chine – qui n’a pas de date de lancement officiel – n’aura aucun impact sur ses autres services.

Steam : Valve arrête la censure et laisse les portes de la plateforme grandes ouvertes