Disney va-t-il s’offrir la Fox (et les X-Men) pour un montant record ?

Business

Par Mathieu le

La fin justifie les moyens a-t-on coutume de dire. Et pour le coup, Disney pourrait bien parvenir à ses fins. Alors que Comcast pensait avoir frappé très fort en surenchérissant avec une offre estimée à 65 milliards de dollars dans le but de racheter le groupe 21st Century Fox, la firme de Mickey a de son côté répondu avec une nouvelle proposition.

Comcast s’est fait avoir

Brian Roberts, le patron de Comcast, paraissait bien décidé à s’emparer de la Fox. Problème, il a affaire à très fort en face de lui. Disney, qui s’est déjà emparé de LucasFilm, Pixar et Marvel, compte bien devenir le plus grand groupe cinématographique au monde. Et pour cela, la société est prête à tout. Si la justice américaine a longtemps tergiversé sur la faisabilité de l’opération, estimant à juste titre que Disney pourrait finir par engendrer un monopole dans l’industrie du cinéma, le récent rachat de Warner par AT&T a quelque peu changé la donne.

Dans cette optique, les patrons des studios en charge de sagas comme Star Wars, Avengers ou prochainement Les Indestructibles 2 ont vraiment l’intention d’obtenir un groupe aussi important que la 21st Century Fox. L’opération serait folle aussi bien d’un point de vue lucratif que cinématographique. Car si le Hollywood Reporter avance qu’une offre de 71,3 milliards de dollars va être prochainement posée sur la table, c’est surtout l’éventualité de regrouper de nombreuses franchises qui fait saliver.

Les X-Men dans Avengers, une question de temps ?

Iron Man, Hulk, Wolverine et Deadpool

En effet, si l’opération se concrétise, Disney ajouterait à son panier déjà très garni Les Simpson, Avatar, Alien, X-Men, Deadpool, Les Quatre Fantastiques, La Planète des singes, L’âge de glace ou encore Predator et Die Hard. Surtout, les Avengers pourraient enfin être rejoints dans leurs aventures par Wolverine, Magneto, Deadpool et bien d’autres. Une idée qui a fait du chemin depuis plusieurs mois.

Mais alors, comment Disney peut proposer 71,3 milliards de dollars ? Selon les dernières informations sur le sujet, la moitié de l’opération serait réalisée directement en cash et l’autre en diverses stock-options. Mais ce n’est pas tout puisque la firme de Mickey aurait également ajouté dans son offre le fait de prendre en charge la dette de la Fox qui s’élève à 13,8 milliards de dollars. Rupert Murdoch, PDG du groupe, aurait accepté dans les moindres détails la proposition qui s’avère être une juteuse affaire à pas moins de 85 milliards de dollars.

Rupert Murdoch, patron de la Fox

Attention néanmoins, Comcast n’a pas dit son dernier mot et pourrait tenter un dernier coup. La réponse définitive devrait quoi qu’il arrive intervenir d’ici le 10 juillet prochain, date à laquelle l’appel d’offre lancé par la 21st Century Fox prendra fin.