Après les scooters, des trottinettes électriques en libre-service débarquent à Paris

Général

Par Elodie le

Alors que les autolib du groupe Bolloré pourraient déserter les rues de la capitale dans les prochains jours, et que Vélib déraille, l’américain Lime prend ses quartiers à Paris avec ses trottinettes électriques accessible en libre-service.

Crédits : Lime-bike

Vélos, voitures, scooters et maintenant place aux trottinettes électriques ! C’est ce vendredi que le groupe américain Lime lance son service de trottinettes électriques en plein Paris, les Lime-S, développées en partenariat avec Segway.

« La solution de mobilité qui manquait à la capitale »

« Quelques centaines » seront disposées dans un premier temps dans les Ier et VIe arrondissements avant d’être déployées au fur et à mesure dans l’ensemble des arrondissements parisiens, a affirmé le directeur général de Lime France, Arthur-Louis Jacquier.

1 euros la course puis 15 centimes la minute

À l’instar des vélos en « free floating », c’est-à-dire sans station et borne d’attache, les trottinettes seront accessibles via l’application mobile Lime (Android, iOS). Après inscription et enregistrement d’un moyen de paiement, les utilisateurs pourront géolocaliser les trottinettes à disposition et les déverrouiller grâce à un QR Code. Pour ce qui est de la course, il vous en coûtera 1 euro pour la débloquer puis 15 centimes la minute. Ensuite, c’est easy ride, cheveux au vent à 24 km/h maximum pour 50 kilomètres d’autonomie. Si le port du casque n’est pas obligatoire, il est tout de même conseillé. Avec, vous pourrez rouler avec « comme un vélo, sur la chaussée ou les pistes cyclables, mais pas sur les trottoirs ».

Quant à savoir si le groupe s’est préparé aux éventuels vols, détériorations ou privatisations, ce qui avait incité Gobee à faire ses valises, Lime se dit confiant.

Premièrement, « Il est très difficile de faire avancer la trottinette quand elle est bloquée », explique Arthur-Louis Jacquier. Ensuite, les trottinettes se sont pas démontables avec des outils classiques. Enfin, pour ceux qui espèrent les ramener chez eux ou dans le hall de leur immeuble, sachez qu’« il vous sera impossible de la recharger ». Les Lime-S seront en outre récupérées tous les soirs entre 21 heures et 6 heures du matin pour les recharger et/ou les réparer.

Voilà, vous pouvez trottiner tranquille !