En pleine tempête sur Mars, le rover Curiosity fait un selfie (et rassure quant à sa santé)

Espace

Par Kesso le

Alors qu’une tempête de poussière sévit sur Mars depuis le mois de mai, Curiosity montre qu’il va bien en prenant un selfie. Le rover Opportunity est lui, paralysé par la poussière présente sur ses panneaux solaires depuis deux semaines.

Crédit image : NASA / JPL-Caltech / MSSS / Seán Doran. Via Flickr

Les photos panoramiques prises par Curiosity permettent de montrer à quel point la tempête de poussière affecte la planète Mars en ce moment. L’épaisse couche de sable à l’horizon que l’on peut voir sur la photo met en évidence la visibilité qui est désormais moins bonne et la lumière du soleil qui est masquée par la tempête. Néanmoins, le rover, entièrement couvert de poussière, n’est pas autant affecté que son confrère Opportunity qui ne répond plus depuis deux semaines. Les scientifiques ne parviennent plus à établir le contact avec leur engin. Alors qu’Opportunity est alimenté par des panneaux solaires, Curiosity fonctionne en effet avec des batteries de plutonium. Les panneaux solaires d’Opportunity ne captent plus la lumière du Soleil à cause de la tempête. Le rover pourrait ne plus être actif après cette tempête alors qu’il est présent sur la planète depuis 14 ans. 

Une réponse aux questions des scientifiques

La photo représente une chance pour les scientifiques de la NASA de répondre à quelques questions. La plus importante concerne la durée et l’intensité d’une tempête de poussière sur Mars. Avec le rover et les engins spatiaux sur orbite autour de Mars, les scientifiques vont avoir accès à plusieurs informations à partir de la surface et de l’espace. D’après la NASA, les tempêtes de sable sont courantes sur Mars. Et si la poussière ne reste pas enracinée dans le sol, c’est parce qu’il n’y a pas d’arbres ni de végétation pour la retenir. Par ailleurs, la planète n’est plus qu’un vaste désert de poussière depuis la disparition des océans. Enfin, les tempêtes de poussières sont plus fréquentes lorsque la planète se rapproche du soleil.