Facebook teste l’accès payant pour certains groupes

Smartphone

Par Kesso le

Dans le cadre d’un programme pilote, Facebook expérimente l’abonnement payant pour des groupes. Les utilisateurs pourront accéder à des contenus exclusifs en échange d’un abonnement mensuel.

Facebook vient d’ouvrir la porte à des abonnements payants pour des groupes privés. Des administrateurs de groupes ont ainsi la possibilité de proposer un abonnement mensuel pour accéder à des contenus exclusifs (vidéo, tutoriel…) dans des sous-groupes. Pour le moment, il ne s’agit que d’un test proposé à certains groupes américains avec l’administrateur qui choisit le montant de l’abonnement. Celui-ci est compris entre 4,99$ et 29,99$. Sarah Mueller, administratrice du groupe Declutter My Home, a ainsi choisi de conseiller ses abonnés sur la meilleure manière d’organiser son domicile pour 14,99$ par mois. Le groupe Grown and Flown Parents, donne lui, des conseils aux parents pour préparer leurs enfants pour l’université pour 29,99$.

Un abonnement qui rapporte à plusieurs

Les membres du groupe géreront directement leur abonnement avec l’application Facebook pour iOS et Android. Apple et Google empocheront donc 30% des revenus la première année. A partir de la seconde année, ils ne s’octroieront que 15% du montant de l’abonnement. D’après Tech Crunch, Facebook ne touchera pas de commission sur les abonnements pendant la période du test.  

Une demande des administrateurs de groupe

Sur son blog, Facebook explique qu’il répond à une requête des administrateurs de groupe. Ces derniers ont demandé des moyens de gagner de l’argent, d’approfondir l’engagement avec les membres et de continuer à soutenir leurs communautés. Ces administrateurs animent en effet, généralement leurs groupes sans être payé. En revanche, Facebook a constaté que plusieurs groupes faisaient payer leurs abonnés en dehors de la plateforme.

Source: 01net

5 réponses à “Facebook teste l’accès payant pour certains groupes”

  1. "xxx a ainsi choisi de conseiller ses abonnés sur la meilleure manière d’organiser son domicile pour 14,99$ par mois"

    C’est moi où c’est juste abusement cher ?

  2. L’article ne porte pas sur ce qui a mené xxx a établir que x est son prix, l’article porte sur l’arrivée d’une fonctionnalité payante sur Fb. HS malheureusement.

    Deux choses sur l’article : 1- un (ou le seul ?) des slogans de Fb est "c’est gratuit et ça le restera toujours". L’accès à la plateforme reste gratuit parce que ce sont quelques groupes Messenger privés qui sont ouverts à la facturation pour essai. Fb ne change pas et reste gratuit avec ses encarts publicitaires. Le résumé de l’article sur votre page d’accueil qui annonce "Facebook vient-il de rompre avec un accès gratuit garanti ?" est donc malhonnête. Il faut appeler un chat un chat.

    2- Fb cherche visiblement à reprendre le contrôle sur une situation qui existait déjà de fait. Mon but n’est pas de dire si c’est bien ou mal mais je constate que des gens payaient ailleurs (avec, j’imagine, quelques histoires d’escroquerie) ce à quoi F cherche à remédier via une gestion opérationnelle supportée par A et G (contre commission).

    De cette façon, les plateformes sont impliquées (peut être l’occasion de faire passer une charte de bonne conduite sur les activités couvertes : réponse à Reddy qui a raison sur les difficultés soulevées, notamment de contrôle) au bénéfice des utilisateurs (qui ne passent plus par de petites plateformes de paiement bloquées par l’appli renvoyant vers G et A, sauf nouvelle forme d’invitation pour continuer à les utiliser) tout ça pour nourrir tranquillement deux monstres… A la diète Jeff !

    Je suis d’accord avec toi Millie, 15 balles pour s’entendre dire que le lambris c’est passé de mode, ça fait un peu cher ;).

  3. "Facebook vient-il de rompre sa promesse d’un accès gratuit garanti"

    Haaaa, le bon sous-titre racoleur / buzz. Que FB ouvre la porte à des groupes payants, ne signifie pas qu’il a rompu sa promesse d’un accès gratuit. L’accès l’est toujours.

    Mais bien joué, vous m’avez fait cliquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *