La nouvelle intelligence artificielle de Facebook vous ouvre les yeux

Des chercheurs de Facebook ont créé un algorithme capable de corriger les yeux fermés d’hommes et de femmes sur des photos. Ce sont les scientifiques Brian Dolhansky et Cristian Canton Ferrer qui en ont eu l’idée en remarquant la popularité des autres algorithmes de retouche de visage.

C’est un classique sur les photos de groupe, il y a toujours au moins une personne qui a les yeux fermés. Facebook a publié le 17 juin, un rapport de 10 pages où il présente une intelligence artificielle pour régler le problème. Celle-ci s’entraîne avec des photos sur lesquelles la personne a les yeux ouverts. L’algorithme analyse les yeux qui correspondent au visage, leur forme, leur couleur ainsi que d’autres caractéristiques. Une fois qu’elle a vu assez d’exemples, elle remplace les yeux fermés par des yeux ouverts ayant la bonne forme. Des tests avec des photos modifiées et réelles ont ensuite été réalisés. Les enquêtés ont soit confondu les photos modifiées avec les vraies, soit pas su déterminer si la photo avait été modifiée ou non. 

Pour son intelligence artificielle, Facebook utilise un « réseau antagoniste génératif » (generative adversarial network) pour modifier les images. Il s’agit d’un système d’apprentissage automatique (machine learning) dont le but est de faire croire que ses propres créations sont réelles. La partie appelée générateur propose une image tandis que la seconde, le discriminateur, détermine si elle est réelle ou pas. Il continue d’améliorer l’image modifiée jusqu’à ce que le premier détermine qu’elle est réelle.

Un outil pas encore parfait

L’intelligence artificielle de Facebook n’est pas encore capable de corriger toutes les photos. Celles où les personnes portent des lunettes ou dont l’oeil est caché par une mèche de cheveu sont difficiles à analyser. Il en est de même pour les photos avec le visage de profil. Facebook pourrait bientôt mettre cet outil à disposition des utilisateurs sur son réseau social ou sur Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *