Les bretons militent pour avoir un emoji aux couleurs de leur drapeau

culture geek

Par Mathieu le

Va-t-on bientôt pouvoir envoyer le Gwenn ha du, le drapeau noir et blanc breton, comme emoji ? C’est en tout cas ce que désirent des milliers de signataires d’une pétition qui ont rejoint la volonté de l’association BZH dans cette démarche.

Le drapeau breton

Encore un peu de travail

Sur le site internet créé pour l’occasion, il est ainsi précisé « En juillet 2017, l’emoji drapeau breton arrivait deuxième du concours mondial de l’emoji le plus attendu. Malgré cette campagne réussie lors du World Emoji Awards, le Consortium Unicode a rejeté la candidature bretonne. Une campagne est lancée pour récolter le maximum de soutiens dans l’optique d’une nouvelle candidature en 2018. »

Alors que les créateurs de la pétition attendent au moins 20 000 signatures, seules 2 200 personnes ont actuellement affiché leur soutien. Un chiffre peu convaincant malgré la volonté de BZH d’envoyer la demande à plusieurs grands noms de la high-tech comme Sébastien Missoffe (Google France), Bertrand Godinot (Apple France) ou Laurent Solly (Facebook France). Afin de justifier leur démarche, les créateurs de cette demande estiment que le code du drapeau breton existe déjà et qu’il suffit simplement de le prendre en compte. De plus, ils font remarquer que divers drapeaux régionaux sont déjà présents comme celui du Texas (un État américain) ou bien même celui du comté du Maryland au Libéria.

Une idée de l’emoji

L’emoji est prêt

La France a même déjà droit à quelques drapeaux pour ses régions d’outre-mer comme la Martinique ou Saint-Pierre-et-Miquelon. « Les plateformes peuvent déjà encoder le drapeau si elles le souhaitent. Si elles attendent la recommandation d’Unicode, elles font cependant régulièrement des exceptions (le drapeau du Texas est par exemple disponible sur WhatsApp) » est-il notamment expliqué.

Comme le souligne Numerama, le consortium Unicode, a qui l’on doit de nombreux ajouts d’emoji sur nos smartphones et autres tablettes, possède le code de la Bretagne. Un emoji spécial associé aux départements Côtes-d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan avec leur code associé : « fr22 », « fr29 », « fr35 » et « fr56 » est déjà présent. Une nouvelle demande datée de la semaine dernière a été envoyée au consortium afin d’accroître les chances de voir le Gwenn ha du débarquer dans les semaines qui arrivent :

« Cette proposition consiste à ajouter un drapeau emoji pour le Gwenn ha du, ou blanc et noir, le drapeau de la Bretagne, une région autrefois autonome connue sous le nom de Breizh dans la langue maternelle et de Bretagne en français. Bien que la Bretagne fasse maintenant partie de la France, la population locale est ethniquement séparée de la population française et la région demeure d’une grande importance culturelle pour les Celtes et la diaspora bretonne. »

L’association BZH s’attend désormais à une issue favorable dans ce dossier qui lui tient particulièrement à cœur. Permettre aux Bretons de pouvoir se distinguer avec un petit emoji spécifique parait donc être un combat culturel de premier ordre.

Source: Numerama