Nice teste une offre d’Uber à 6 euros qui relaieront certains bus la nuit

Ville de Geeks

Par Anne Cagan le

Entre 20 h et 2 h, des Uber permettront aux usager d'effectuer le trajet que certaines lignes de bus proposent le jour. Grâce aux subventions accordées par Uber et la ville de Nice, ces courses seront au prix fixe de six euros

Quoi de plus frustrant que de devoir quitter un repas entre amis, car une de nos correspondances s’arrête beaucoup plus tôt que les autres ? Comme dans bien d’autres villes, le problème se pose à Nice : la ligne 1 du tram fonctionne jusqu’à 2h30 mais les 17 bus qui la rejoignent s’arrêtent, eux, dès 20 heures.

Bien consciente du problème, la régie des transports de Nice a décidé de s’allier à Uber pour tenter de le solutionner. Pendant un an, les deux acteurs vont tester une offre d’Uber à prix fixe de six euros qui servira de relai aux bus lorsqu’ils ne sont plus en fonctionnement.

Un trajet précisément fixé

Pas question ici d’emmener le passager où ça lui chante : le conducteur devra suivre le trajet normalement effectué par le bus. Le prix est cependant attractif puisqu’en temps normal, précise 01net, ces courses sont facturées entre 9 et 16 euros. Uber et la ville de Nice subventionnent à parts égales l’offre. Le conducteur, lui, touchera la même commission que sur une course standard.

L’offre sera proposée aux “50 000 abonnés des transports niçois qui se rendent en tramway dans une des zones desservies le jour par ces lignes de bus”, précise au journal Le Monde, Philippe Pradal, le premier adjoint de la ville de Nice. Les usagers situés dans les zones concernées verront apparaître la nouvelle offre “Lignes d’Azur” directement dans l’application Uber. Et si l’expérience s’avère fructueuse, la ville de Nice envisage de lancer un appel d’offres ouvert à d’autres opérateurs de VTC ou de taxis.

Source: Le Monde