Plombé par des ventes décevantes de Galaxy S9, Samsung prévoit des résultats financiers à la baisse

Business

Par Gaël Weiss le

Samsung vient d’annoncer que ses prochains résultats financiers seraient médiocres. La faute à des ventes de Galaxy S9 et S9+ bien moins bonnes qu’espérées. Pour la première fois depuis un an, Samsung pourrait voir son insolente santé financière se ternir.

Ça ne veut peut-être pas dire grand-chose pour vous, mais pour Samsung ça représente beaucoup. Le coréen vient en effet de publier un court communiqué dans lequel il présente une estimation de ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de l’année. Et si Samsung voit ses bénéfices augmenter (+ 11,15 % par rapport à l’année dernière, ce qui représente la rondelette somme de 11,3 milliards d’euros), il anticipe déjà une chute de son chiffre d’affaire, de l’ordre de 0,7 % (44,4 milliards d’euros) par rapport à 2017.

Des ventes du Galaxy S9 bien loin de celles du Galaxy S7

Avec de tels résultats, Samsung se porte bien, très bien. Mais après un an de résultats financiers éclatants – même en essuyant la crise du Galaxy Note 7- c’est la première fois en 12 mois que les ventes du constructeur coréen baissent. Le fautif ? Le Galaxy S9 selon les différentes analystes interrogées par les journaux américains. Interrogé par le Wall Street Journal, Lee Seung-woo affirme ainsi que le Galaxy S9 se serait écoulé à environ 31 millions d’exemplaires depuis son lancement, ce qui serait équivalent à la performance du Galaxy S3 lors de sa sortie. Très loin des 50 millions du Galaxy S7, le smartphone haut de gamme le plus vendu par Samsung.

Apple veut s’émanciper des écrans OLED de Samsung

Le constructeur coréen a donc de plus en plus de mal à convaincre les consommateurs d’acheter ses smartphones haut de gamme. Il faut dire que la concurrence est plus rude que jamais. Surtout, les analystes ne voient les résultats financiers de Samsung s’améliorer avec le temps. Si Samsung se porte bien aujourd’hui, c’est parce qu’il est encore le principal fournisseur d’écrans OLED d’Apple, pour son iPhone X. Un marché juteux sur lequel il est le seul à pouvoir fournir en quantité suffisante la marque américaine.

Or, on sait depuis plusieurs mois qu’Apple recherche de nouveaux fournisseurs d’écrans OLED. LG, mais aussi des entreprises japonaises, devraient pouvoir commencer à fournir Apple dès la fin de l’année. Samsung sera donc obligé de baisser ses prix ou de voir ses parts de marché se réduire, ce qui aura forcément un impact sur ses résultats financiers.

Inutile toutefois de s’inquiéter outre-mesure pour le chaebol, entre un Galaxy Note 9 attendu pour le début du mois d’août prochain et un Galaxy X qui devrait arriver « bientôt », Samsung a largement de quoi rebondir. Après tout, quelle entreprise ne rêverait pas de faire plus de 11 milliards d’euros de bénéfice ?