Les futurs Assassin’s Creed et Far Cry sur PS5 et Xbox Two pourraient avoir des mondes encore plus grands à visiter

Jeux-Video

Par Mathieu le

Ubisoft et les mondes ouverts, c’est un peu comme Dupond et Dupont, l’un ne va pas sans l’autre. Il suffit de voir les jeux sortis cette année par le studio français (Far Cry 5, Assassin’s Creed : Odyssey, The Crew 2,…) pour se rendre compte à quel point la liberté offerte pas un grand terrain de jeu obsède les développeurs.  Et ce n’est pas près de s’arrêter.

Le monde et le reste suivra

Lorsqu’on évoque la prochaine génération de consoles, qui devrait arriver en 2020 selon les dernières estimations, on ne sait pas encore trop à quoi s’attendre. On s’attend évidemment à une puissance revue à la hausse avec des graphismes encore plus réalistes et une résolution en 4K native pour l’ensemble des jeux, le tout en 60 images par seconde. La réalité virtuelle est aussi au cœur du débat, même si elle suscite moins d’intérêt depuis quelques mois.

Mais pour Lionel Raynaud, le vice-président chargé de la création chez Ubisoft, la next-gen permettra surtout d’aller plus loin dans les mondes ouverts. Une technologie de pointe devrait ainsi donner l’opportunité aux développeurs de créer des maps encore plus grandes, quitte même à donner l’opportunité aux joueurs de passer, en quelques instants, d’une région du globe à une autre. C’est via un communiqué publié sur le blog officiel d’Ubisoft qu’on a pu en apprendre plus sur les ambitions du studio :

« Nous voyons tous un avenir où les jeux auront un suivi conséquent et dans lesquels de nouvelles expériences viendront s’ajouter. Mais nous aurons une technologie qui va briser les limites actuelles de la mémoire grâce à la génération qui arrive. Nous pourrions – dans le même monde – avoir plusieurs périodes historiques. Par exemple, dans Assassin’s Creed, on pourrait utiliser l’Animus pour voyager de l’une à l’autre ou avoir différentes régions du monde liées par des systèmes de voyage, de façon à ce qu’un jeu comme Far Cry ou Watch Dogs puisse se dérouler dans différents pays et dans le même jeu, de façon transparente. »

La taille des maps des trois derniers Far Cry

Un rêve réalisable ?

On image alors un Assassin’s Creed qui regrouperait plusieurs époques différentes, comme si, par exemple, Odyssey et Origin’s ne faisaient qu’un. On pense aussi à Watch Dogs qui pourrait permettre au joueur de passer d’un pays à un autre grâce à une fonctionnalité dédiée. Bien évidemment, cela prend beaucoup de temps de créer, modéliser et animer de tels mondes virtuels.

Si la technologie permet d’y croire, faut-il encore que les studios aient les moyens humains et financiers de pouvoir réaliser des projets de cette ampleur. Heureusement, c’est le cas d’Ubisoft, mais aussi d’un certain Rockstar. Alors, GTA VI dans plusieurs pays, ça le ferait non ?