Pourquoi acheter un iPhone XS alors que l’iPhone 6S fonctionne encore parfaitement et coûte 4 fois moins cher ?

Publication Partenaire

Par Partenaire le

Alors qu’Apple vient, comme tous les ans, de lancer sa nouvelle gamme d’iPhone, Back Market lance une campagne contre l’abandon de l’iPhone 6S.

© Back Market

Cela fait seulement trois ans que l’iPhone 6S est sorti, mais l’arrivée des nouveaux iPhone XS va pousser l’ancien smartphone d’Apple vers la sortie. La marque américaine préfère mettre de côté un appareil au design et aux qualités techniques intactes. Un smartphone qui est pourtant plébiscité par les utilisateurs. Il représente en effet aujourd’hui plus de 20% des ventes de Back Market, le spécialiste des produits électriques et électroniques reconditionnés.

« Comme chaque année, Apple devrait sortir son nouveau modèle, qui comme les précédents, ne sera pas un objet conçu pour durer. Et c’est bien là le problème. L’exemple de l’iPhone 6s est parlant, avec son design révolutionnaire, son appareil photo 12 MégaPixels, la technologie 3D touch, il s’en est vendu plus de 80 millions dans le monde. Mais le simple fait de le voir disparaître des Apple Store va vite le rendre obsolète dans  l’esprit des consommateurs», explique Vianney Vaute, co-fondateur de Back Market.

© Back Market

« Cachez ce vieux modèle parfaitement fonctionnel qui fait de l’ombre à mon nouveau smartphone »

Apple, comme tous les autres constructeurs de smartphones, a en effet tout intérêt à mettre de côté un « vieux » smartphone pourtant capable de faire tourner toutes les applications du moment pour mieux mettre en avant son nouveau modèle. Cette course effrénée aux smartphones neufs induit même un gisement énorme de portables usagés qui ne sont pas collectés, et qui dorment dans les tiroirs des Français, avec 100 millions d’appareils selon les chiffres du Sénat.

C’est pourquoi Back Market lance aujourd’hui une campagne pour réhabiliter l’iPhone 6S, #HereToStay. La startup revendique actuellement plus de 40 000 modèles en stock. Parfaitement remis à neuf, garantis et vérifiés par des experts et vendus jusqu’à trois fois moins cher que ne l’était le modèle neuf.

« Ce combat contre la boulimie du neuf est un moyen efficace de lutter contre la surproduction d’appareils, l’appauvrissement des ressources premières et l’explosion du gâchis électronique » explique Vianney Vaute, co-fondateur de Back Market.