Les trottinettes électriques bientôt interdites sur les trottoirs

Gadget

Par Alvin Etafe le

Si les trottinettes reviennent à la mode en ce moment, la trottinette électrique est devenue l’ennemi numéro 1 du ministère des Transports. Au point de les interdire sur les trottoirs.

Depuis quelques mois, la trottinette électrique est devenue l’objet à obtenir. En location ou à l’achat, de nombreux citadins ont décidé d’opter pour la trottinette lors de leurs déplacements dans les grandes villes de France. Le souci est que, malgré son apparence rassurante, ce moyen de transport peut atteindre les 40km/h et peut-être à l’origine de plusieurs accidents avec des piétons. Un phénomène de plus en plus visible et que la classe politique prend dorénavant au sérieux.

Plusieurs accidents avec des trottinettes électriques

La ministre des transports, Elisabeth Borne, a indiqué ses intentions chez nos confrères d’Europe 1. En effet, elle ne veut plus voir de trottinettes sur les trottoirs et profite de son futur projet de loi pour régler le problème. Invité ce 21 septembre, la femme politique explique “qu’il faut que l’on puisse continuer à se déplacer en sécurité sur les trottoirs. Dans la loi que je présenterai fin octobre, on adaptera le code de la route pour que ces engins électriques qui peuvent aller très vite (..) soient sur la chaussée ou les pistes cyclables.”

Pour avoir le droit de passer sur la chaussée, les trottinettes auront l’obligation d’être équipées d’un système de frein et d’un éclairage adéquat. Les trottinettes ne sont pas les seules à être dans l’œil du cyclone. Et pour cause, tous les engins à déplacement personnels électriques (EDP) sont concernés. Autrement dit, les dispositifs à deux roues électriques, les gyropodes ou encore les gyroskates sont également ciblés.