Google a présenté ses Chromecast 3, une légère évolution loin de la révolution

Gadget

Par Mathieu le

Hier soir, ce sont bien les Pixel 3 et 3XL qui étaient les grandes stars de Google. Mais le géant américain a aussi profité de l’occasion qui lui était donnée pour présenter d’autres produits. C’est ainsi qu’on a pu découvrir les Google Chromecast 3, nouvelles versions des petites clefs qui transforment nos écrans en téléviseurs connectés.

Full HD et…c’est à peu près tout

Le Chromecast 2 est sorti en 2015 et la version « Ultra », qui permettait de lire des contenus en 4K HDR, il y a près de deux ans. On attendait forcément des nouvelles concernant le petit appareil connecté de Google. Mais il n’y aura pas de révolution cette année. Avec son Chromecast 3, la firme du Mountain View a revu sa copie de façon très légère en apportant une seule nouveauté majeure : l’amélioration du flux vidéo.

En effet, cette nouvelle version est capable de délivrer un flux vidéo Full HD (1920 x 1080 pixels) en 60 images par seconde alors que le modèle précédent n’atteignait qu’un aujourd’hui dépassé HD 720p en 60 images par seconde. Étrangement, pas de compatibilité 4K alors que le Chromecast Ultra y arrive.

À l’instar du Chromecast Audio, cette troisième génération embarque l’audio multiroom qui permet de lancer de la musique sur son téléviseur en même temps que ses enceintes connectées grâce à Google Cast. Par contre, et c’est une vraie déception, le Chromecast 3 ne prend en charge ni le Bluetooth, ni l’USB-C. On comprend mieux pourquoi la présentation du produit a été rapide et qu’une sortie en France n’est pour l’instant pas programmée. Cette nouvelle clef connectée sera vendue, comme c’est le cas depuis la première version, 35 dollars aux États-Unis.