Facebook met en place une page pour savoir si vous vous êtes fait pirater

Sécurité

Par Mathieu le

Fin septembre, plusieurs médias annonçaient que près de 50 millions de comptes avaient été victimes d’une faille de sécurité majeure. C’est via une vulnérabilité détectée dans le code source du réseau social, dans la partie aperçu de profil, que les hackers ont pu « voler » de précieuses informations privées.

Données dans la nature

Si les dirigeants n’ont pas communiqué sur l’identité des personnes derrière cette attaque, ils viennent néanmoins de mettre en place une page pour vérifier si son compte a été touché. La semaine dernière, Facebook affirmait que 29 millions de comptes avaient été impactés par l’attaque et que les données de ces derniers étaient fortement compromises. Dans ce chiffre, 15 millions de personnes ont « seulement » vu les pirates avoir accès à leur numéro de téléphone et/ou adresse e-mail tandis que les 14 millions d’autres étaient eux plus touchés. Si l’on en croit le rapport diffusé par la BBC, des données plus personnelles (date de naissance, appareils utilisés pour aller sur Facebook, parcours professionnel,…) ont pu être dérobées.

Pour tenir informés les utilisateurs, Facebook a donc mis en place une page spéciale qui permet de savoir avec exactitude si quelques informations ont été dérobées par les hackers. Via une simple connexion, on sait rapidement si le compte est impacté par ces vols d’informations. Dans notre cas, rien à déclarer, comme on peut le constater via le message suivant. Néanmoins, le réseau social préfère rassurer les utilisateurs en ajoutant que « s’il découvre que d’autres comptes Facebook ont été touchés, nous réinitialiserons leurs jetons d’accès et notifierons ces comptes ».

Le message affiché affirmant que le compte n’est pas impacté

En ce qui concerne les personnes touchées par ces piratages, Facebook les informe de l’ensemble des éléments volés et ceux qui, à l’inverse, n’ont pas été dérobés. Quoi qu’il arrive, les responsables du réseau social font, aux dernières nouvelles, le nécessaire pour assurer la sécurité future des données de leurs utilisateurs.