Putains de téléphones trop chers !

Il n’est pas rare pour des grandes rédactions d’offrir l’espace d’une journée leur poste de rédacteur en chef à une célébrité. Playboy, Paris Match, Brest Matin… tous les plus grands l’ont fait. On s’est imaginé ce que ça donnerait si Eric Cartman était rédacteur en chef du site. Attention, ça gratte un peu (comme un pull neuf).

Avant, tu prenais un crédit pour acheter une maison, une voiture, ou rembourser tes dettes de jeu à la mafia albanaise. Maintenant, tu le fais aussi pour acheter un téléphone ! Putain de bordel de merde, c’est devenu n’importe quoi ! J’aime beaucoup quand la technologie est chère, ça permet de séparer les riches des pauvres et ça c’est bien. Aucune envie de traîner avec des gens sales et peu éduqués. Mais franchement là, ça va trop loin, c’est complètement con. 1300 euros pour un téléphone neuf que je peux me faire voler par un hippie tout ça parce que je le sors devant tout le monde en attendant le métro ? À ce prix-là, ces téléphones pourraient au moins avoir une alarme anti-hippie, un truc qui te prévient quand y en a un à moins de dix mètres de toi.

Si je dois payer aussi cher pour un téléphone, je veux qu’il me protège des emmerdeurs et me permette de jouer à Fortnite sans que quelqu’un vienne me faire chier dans les transports en commun. Il faudrait ajouter une fonction tazer, ça serait marrant. On pourrait la tester sur ces putains de hippies pour réveiller leur petit cerveau ramolli. Au lieu de ça, on nous vend des téléphones fragiles, avec dix appareils photo et 20 To de stockage. Rien à foutre. C’est comme la fonction téléphone. QUI s’en sert encore en 2018 ? On est bien d’accord qu’on passe tous par textos, Messenger, Insta et tous ces trucs ? Moi je le dis, je veux un bon appareil photo, pour faire des selfies devant des hippies que je viendrais de tazer, et là OK, maman les mettra, les 1300€. Peu importe ce qu’elle devra faire pour les avoir. Elle me l’a promis.