Google ferme Schaft, sa filiale dédiée à la robotique

Robots

Par Corentin le

Google ferme sa filiale Schaft, une entreprise de robotique japonaise initialement rachetée en 2013. Le géant veut stopper tous les projets de robots dans lesquels il s’était lancé.

Décidément, il semblerait que Google ne croit plus en la robotique. Après avoir revendu la très célèbre compagnie Boston Dynamics qui fait régulièrement des émules sur la toile avec ses robots ultra-sophistiqués, la maison-mère du géant de la recherche, Alphabet, vient de donner le coup de grâce à sa filiale “Schaft”. C’était une société rachetée par Google en 2013 et qui était aussi spécialisée dans la robotique.

A l’origine du centre de recherche en robotique de Tokyo, la société Schaft s’était fait remarquer par la conception d’un robot bipède aux capacités assez impressionnantes. Un travail qui vaudra à l’entreprise de remporter le DARPA’s Robotics Challenge en 2013, qui teste la capacité des robots à naviguer dans des scénarios de catastrophe. A l’époque, les ingénieurs affirmaient que leur robot avait dix fois plus de force que n’importe quel autre, grâce à son design inspiré de l’anatomie humaine.

Google ne veut plus de robots humanoïdes

Des performances qui avaient attiré l’attention de Google, et en particulier d’Andy Rubin, créateur et responsable d’Android, qui actera le rachat de Schaft comme sept autres entreprises de robotique telles que Boston Dynamics. Depuis le départ de l’homme (qui date de 2014), Google semble faire marche arrière. D’après Techcrunch, la firme préfère désormais se concentrer sur des “robots non-humanoïdes et des solutions industrielles comme les bras robotiques“.

Selon Business Insider, Google avait prévu de commercialiser un robot pour le grand public en 2020 mais s’est rendu compte que les technologies développées par les entreprises rachetées n’étaient pas aussi matures qu’espéré. Google aurait tout d’abord essayé de vendre Schaft à Boston Dynamics en 2017, avant de décider de fermer la filiale. Un porte-parole d’Alphabet a  déclaré : “nous avons exploré de nombreuses options, mais avons finalement décidé d’arrêter Schaft. Nous travaillons avec les employés pour les aider à trouver du travail ailleurs dans ou en dehors d’Alphabet.